Pédagogique

Sherbrooke derrière les barreaux : faire des ponts en prison

Dépêche écrite en collaboration avec Sophie Vincent, du Pôle régional en enseignement supérieur de l’Estrie (PRESE).

Du 10 au 14 août se tenait une école d’été en histoire qui visait à décrypter l’univers carcéral local avec une partie des activités se déroulant à la mythique prison Winter de Sherbrooke. Outre la Société de sauvegarde de la vieille prison de Sherbrooke, la Société d’histoire de Sherbrooke ainsi que le bureau sherbrookois des Bibliothèques et Archives nationales du Québec étaient partenaires du projet. Le Séminaire, situé à distance de marche de la prison, a offert ses locaux pour la tenue des activités de l’école, alors que le PRESE a contribué à son financement.

Collaboration et apprentissage…

Sur le plan pédagogique, cette école d’été a aussi misé sur la collaboration en réunissant des étudiants en histoire de l’Université de Sherbrooke et du Cégep de Sherbrooke. Les responsables de cette activité ont prévu que les équipes seraient mixtes, rassemblant autant d’étudiants des deux institutions en intégrant une composante de mentorat entre les étudiants de baccalauréat et ceux du Cégep. Cette école d’été compte pour un cours de bac et est reconnue dans le cadre de la nouvelle passerelle DEC-BAC en histoire. Enfin, l’initiation aux « Humanités numériques » faisait également partie des visées du cours.

Activité dans le cadre de l’école d’été
Crédit photo : Sophie Vincent

… au service de la mise en valeur du patrimoine

Actuellement désaffectée, la prison Winter fait l’objet d’un projet de transformation en attrait touristique. Les visites permettront de prendre connaissance de l’architecture des lieux mais aussi de procéder à des entrevues avec un gardien qui a fait carrière à la prison Winter, initiant ainsi les étudiantes et étudiants aux techniques de cueillette de l’histoire orale. Les travaux réalisés pourront nourrir le travail amorcé pour la sauvegarde et la mise en valeur de ce patrimoine carcéral.

Sources

PRESE. Une nouvelle école d’été en histoire décrypte l’univers carcéral local. 6 août 2020.

La faible confiance envers formation à la distance aux États-Unis, obstacle à une rentrée virtuelle?
Pédagogie en plein air : guide pédagogique pour l'enseignement supérieur

À propos de l'auteur

Véronique Bisaillon

Véronique Bisaillon

2 Commentaires

    • La Pre Sophie Abdela est l’organisatrice en chef, en collaboration avec deux enseignants du Cégep: Frédéric Moisan et Caroline Desruisseaux. La chargée de cours Stéphanie Lanthier est aussi associée au projet.

Laisser un commentaire

elementum tristique commodo mi, dolor. ipsum suscipit sed Praesent quis justo