Point chaud / en émergence Tendances sociétales

Des travaux étudiants qui donnent envie de les corriger

Corriger des travaux étudiants est probablement la tâche la moins aimée de l’enseignement.  C’était du moins le cas de la professeure Jodie N. Mader, également directrice du Département d’histoire de la Thomas More University (Kentucky) … jusqu’à ce qu’elle entende parler d’une modalité d’évaluation portant le nom de Unessay et qu’on définit comme a form of self-expression and a way to demonstrate learning in a hands-on and visual way.  On comprend qu’il s’agit d’un travail  écrit qui permet l’intégration de divers éléments autres qu’écrits et qui suppose une certaine manipulation ou un certain “bricolage”.  La réalisation d’un non-travail écrit (non-dissertation, non-essai) repose sur trois conditions :

  • l’étudiante, l’étudiant choisit le sujet sur lequel il veut faire son travail, ce sujet devant  toutefois être en lien avec le cours;
  • l’étudiante, l’étudiant choisit la forme sous laquelle il désire présenter son projet;
  • l’étudiante, l’étudiant est interpelé sur les critères d’évaluation permettant de déterminer ce qu’est un bon projet.

La professeure Mader dresse une liste des projets qu’elle a reçus :

  • un étudiant, qui avait une grande collection de poupées, a créé des “costumes romains” pour montrer les différentes classes de femmes;
  • un autre étudiant, qui s’intéressait aux guerres puniques, a créé un jeu de monopole basé sur cet événement;
  • un autre a créé un jeu d’empires antiques, basé sur le jeu Risk;
  • plusieurs autres étudiants, qui avaient une expérience des jeux en ligne, ont recréé des scènes de bataille, comme la bataille de la forêt de Teutobourg;
  • parmi les autres variantes, on trouve un enterrement égyptien avec une momie et des vases canopes, un livret d’architecture grecque, un livre pour enfants sur l’empereur romain Néron et un jeu en ligne Sim qui ressemble à une maison pour les dieux grecs.

* Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) puis ajusté

Les possibilités informatiques et numériques offrent aujourd’hui aux étudiants des possibilités de réaliser des travaux dans lesquels ils peuvent faire la démonstration de leurs apprentissages tout en faisant preuve d’une grande créativité.  Les possibilités sont infinies… dans la mesure où les enseignants permettent, voire encouragent, ces non-travaux écrits et les accompagnent d’une activité cognitive de réflexion sur ce que leur réalisation a permis aux étudiants d’apprendre.

Source

Mader, J. N.  The Unessay Experiment: Moving Beyond the Traditional PaperFaculty Focus.  22 juillet 2020.

COVID-19 ou pas, les examens soulèvent des enjeux d'intégrité académique et de pédagogie
Portrait du déploiement des REL au Canada

À propos de l'auteur

Sonia Morin

Sonia Morin

Laisser un commentaire

id Praesent pulvinar accumsan velit, commodo eleifend tristique elit. commodo ut ipsum