Pédagogique Point chaud / en émergence Technologique

4 stratégies pour enseigner en ligne cet automne!

Zahir I. Latheef est professeur adjoint de gestion à l’Université de Houston-Downtown. Autrefois sceptique face à l’idée d’enseigner à des étudiantes et étudiants dans une classe virtuelle, Zahir offre maintenant des séances de formation et de coaching aux enseignantes et enseignants qui désirent connaître les bases de l’enseignement en ligne. Il nous propose ici quatre stratégies pour faciliter notre passage obligé vers ce troublant automne 2020…

1. Planifiez plus, planifiez mieux…
Se préparer un plan de séance en ligne qui priorise plus les activités d’apprentissage et d’échange que les longs exposés théoriques vous servira à capter et à garder l’attention de vos étudiantes et étudiants. Présentez votre plan en début de séance et ramenez-le régulièrement à l’écran pour démontrer la progression de la rencontre. Si le temps vous le permet, transférez certaines parties de votre cours vers de courtes capsules audio ou vidéo asynchrones.

2. Clarifiez le but, le fonctionnement et les attentes.
Dans une courte vidéo d’introduction ou lors de votre première séance en ligne, précisez ce que vous entendez faire avec eux, comment vous envisagez de le faire et quelles sont vos attentes. Ce faisant, pensez à donner l’exemple en regardant l’objectif de votre caméra pour créer un contact visuel plus naturel. Invitez vos étudiantes et vos étudiants à utiliser sciemment leur webcam pendant la séance en ligne. Ces derniers seront moins distraits et incités à fureter ailleurs pendant le cours ce qui, du coup, vous fournira un meilleur aperçu de leur niveau d’attention.

3. Créez un sentiment de communauté.
Accueillez vos étudiantes et étudiants quelques minutes avant l’heure de la séance en ligne. Ne pas le faire, c’est un peu comme entrer dans une classe en présentiel et se mettre à enseigner sans attendre. C’est un moment précieux où l’informel permet des conversations et des questions qui vous donneront le pouls de votre auditoire.
Utilisez les espaces virtuels disponibles dans certaines applications telles que Zoom ou Adobe Connect pour créer des ateliers de travail. Vos étudiantes et étudiants s’y retrouvent alors regroupés en équipe pour analyser un cas, générer des idées ou débattre d’une problématique. Assurez-vous cependant que vos directives, tout comme le but de l’activité, soient clairs et connus d’avance.

4. Utilisez les technologies oui, mais sans excès!
À moins que soyez un fervent adepte de la technologie et que vous maîtrisiez tous les outils proposés dans votre application de classe virtuelle, allez-y mollo! Bien communiquer avec la webcam et la zone de clavardage vous donne déjà un excellent départ avec vos étudiantes et vos étudiants. Un ajout intéressant pourrait être l’outil de sondage (polling). Vous pouvez planifier un ou deux mini-sondages par séance sur des sujets habituellement méconnus ou qui nécessitent un approfondissement. Vos étudiantes et étudiants prennent alors un rôle actif et vous obtenez un portrait du groupe à des moments importants de votre enseignement. Il existe d’autres outils de participation, bien entendu. Si vous désirez en ajouter, prévoyez le faire graduellement, disons un nouvel outil à toutes les trois séances.

Pour conclure
Puisque la nouvelle normalité de l’enseignement et l’apprentissage en ligne risque fort de s’installer dans notre quotidien pour encore longtemps, pandémie ou pas, mieux vaut suivre ces stratégies. Elles pourront toujours être utiles même revenu au bon vieux présentiel…!

Source : Latheef, Zahir I. Strategies for the “New Normal” , Faculty Focus, juillet 2020.

Émojis: pas une langue, mais des subtilités à connaître
5 thématiques relatives à l'enseignement que j'aurais aimé couvrir... l'an dernier

À propos de l'auteur

Daniel Genest

Daniel Genest

Laisser un commentaire

diam dolor lectus venenatis, dolor. massa