La reconnaissance des sources provenant d’Internet – Partie 1 : le problème de la référence

De nombreux étudiants ont de la difficulté à comprendre l’exigence universitaire de « référencer » leurs sources dans les travaux académiques.  Les deux mots importants ici sont universitaire et académique.   Nulle part comme dans le milieu universitaire, la référence est-elle autant jugée fondamentale. On y rattache la notion de propriété intellectuelle des idées matérialisées sous une forme ou une autre.  Comme le disait une participante à un atelier sur le plagiat, peut-être est-ce parce que le milieu universitaire est le terreau des nouvelles connaissances?

Toujours est-il que les étudiants qui arrivent à l’université ont un comportement face à l’information, aux mots, aux textes qui est enracinée dans la culture du numérique.  Ils ont l’impression que tout ce qui est dans le cyberespace appartient à tous et ils n’ont pas entièrement tort, puisque certains sites semblent sans auteur(s), sans port d’attache.  C’est le cas de Wikipédia, mais aussi de certains blogs, comme celui du doyen de la Faculté des études supérieures de l’Université Dalhousie, intitulé Deans’ Weblog.  Comment le référencer correctement ?

L’entrée du 25 août 2010 est signée par Mike.  Mike qui ?  Aucune idée et aucune indication sur le blog pour le trouver.  L’URL du blog (http://carolynwatters.typepad.com/deans_weblog/) pose problème, car rien n’indique sa source, son rattachement.  Pire, elle comprend le nom d’une personne. À moins de connaître ces gens, il est impossible de savoir qu’il s’agit du nom de l’ancienne doyenne de la Faculté des études supérieures de l’Université Dalhousie (Carolyn Watters).

Il a fallu plusieurs clics, un peu de recherche sur Google pour trouver les informations nécessaires pour référencer adéquatement ce blog.   Comment peut-on s’attendre que nos étudiants référencent correctement quand la source est aussi peu claire?  Ce blog est pourtant accessible à tous, on peut même s’abonner à son fil RSS.  Mais il serait difficile de le référencer selon les règles de l’art de la citation.

Enseigner les compétences du 21e siècle ou le contenu du 20e siècle ?
Les technologies attirent une clientèle de haut niveau

Exprimez-vous !

*