Le discours de la première de classe

Aujourd’hui, ça discute pas mal sur Twitter à propos de ce texte d’Erica Goldson, une finissante terminant première de classe dans un high school américain…  Alors que la plupart du temps ces discours de collation des grades sont remplis de bons sentiments, cette jeune femme y va plutôt d’une charge solide contre le système qui l’a pourtant couronnée.  Il y a bien une traduction française ici, mais elle laisse un peu à désirer.  Et pour ceux qui douterait du fait que Mlle Goldson a effectivement eu le cran de lire ça devant tout le monde, voici:

Si les étudiants qui nous arrivent ont seulement le dixième du caractère de cette fille, ça va barder dans les salles de classe…

La reconnaissance des sources provenant d’Internet - Partie 1 : le problème de la référence
La croisade de Bill Gates

Exprimez-vous !

*