Technologique Tendances sociétales

Anticipation Rad: l’Internet d’aujourd’hui et de demain-le marché pernicieux des données personnelles

À différentes occasions, j’ai professé sur ce blogue ma grande admiration pour le travail de l’équipe de Rad, le laboratoire de journalisme de Radio-Canada. Ça a été notamment le cas à propos de leur dossier sur l’intelligence artificielle. Je viens de regardé un reportage diffusé aujourd’hui… (le début d’un nouveau dossier?) – sur les applications de traçage que l’on nous présente de plus en plus comme une solution pour éviter la propagation du coronavirus. J’ai passé plusieurs minutes à dévorer leur dossier sur le contrôle du web diffusé en juin 2019. Comme d’habitude, le tout est très bien fait, passionnant et… assez inquiétant.

Si tous les éléments du dossier sur le contrôle du Web sont intéressants, j’en citerai trois qui m’apparaissent d’un intérêt particulier.

Qui tente de contrôler Internet?, la vidéo de « base » du dossier, permet de bien cerner les enjeux du contrôle de l’information et de la protection des données personnelles, notamment dans la foulée de l’emprise du gouvernement chinois sur son Internet national et à la suite du scandale Cambridge-Analytica en Occident. C’est lorsque l’on réalise la mainmise des GAFAM sur le fameux nuage (Cloud) (notamment les services AWS d’Amazon (40 %) et ceux de Microsoft (30%)) que l’on a un léger frisson dans le dos… L’évolution de la reconnaissance faciale et ses conséquences sont abordées, de même que les tentatives de divers états (dont la France et, timidement, le Canada) pour légiférer. La table est mise.

Dans Peut-on vivre sans Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft?, un reportage qualifié d’« expérimentation », on assiste à la contrainte qu’Alessandra Rigano impose à son collègue Nicolas Pham: passer une journée (dans la vie d’un journaliste!) sans utiliser les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) afin de laisser le moins de traces possible de ses données personnelles. On prend alors véritablement conscience de l’omniprésence de ces entités. Outre l’utilisation de logiciels libres – un système d’exploitation Ubuntu (basé sur la distribution Linux) -, on voit toutes les pirouettes que doit faire Nicolas Pham pour obtenir une adresse courriel, chercher sur Internet et faire du repérage géographique. Le reportage se termine avec la rencontre d’un certain Antoine Beaupré, informaticien, qui a fait le choix d’éviter d’utiliser les services des GAFAM autant que faire se peut. Fort intéressant!

Pour moi, c’est le reportage le plus long – qualifié d’« anticipation » par l’équipe de Rad – qui a le plus d’impact, mais qui devient également un modèle de journalisme de veille. Dans De quoi aura l’air Internet dans le futur?, l’équipe a demandé à l’auteure Laurence Beaudoin-Masse de créer une fiction dystopique d’environ 5 min 30 à propos de l’état d’Internet dans le futur et aux comédiens Laurence Dauphinais et Olivier Morin de l’interpréter. On y suit deux YouTubeurs de 2031 qui tentent de faire chuter leurs cotes de performance sociale respectives [qui existent d’ailleurs maintenant en Chine] pour impressionner leurs abonnés. Les conséquences seront… à l’avenant.

À la suite de la présentation de l’oeuvre, les 17 min qui suivent sont consacrées à un panel d’experts (José Fernandez, professeur en cybersécurité à Polytechnique Montréal, Nadia Seraiocco, doctorante et chargée de cours en médias numériques à l’UQAM et Mathieu Dugal, journaliste numérique à la SRC) qui se prononce: est-ce que ce futur est plausible? Conclusion de Fernandez: nous y sommes déjà. « Il n’y a pas un Big Brother, il y a un paquet de petits frères qui nous surveillent. » On apprend ainsi que Facebook investit dans la cryptomonnaie et cherche à devenir le système total où l’on consomme vidéos et produits. Pour Seraiocco, qui évoque le phénomène des chambres à écho et des publicités personnalisées, « On est constamment des influencés [et non des influenceurs] et ça c’est un gros problème.».

L’auteure Laurence Beaudoin-Masse a aussi une réflexion troublante: « C’est ce qui nous rend très vulnérable, j’ai l’impression. Comme individus, c’est le désir de performer, de s’afficher, de se montrer. C’est ce qui fait qu’on ouvre la porte à ces géants-là. Mais je pense qu’il y a des gens qui ne voient pas les conséquences de ça… »

Mathieu Dugal évoque le concept de l’asymétrie informationnelle: « Ces plateformes-là, nous sommes transparents envers elles… mais l’inverse n’est pas vrai. Nous si on veut savoir la manière dont nos données sont utilisées… […] Ce contrat social-là entre ces plateformes et nous, il n’existe pas. ». José Fernandez déplore l’apparente gratuité de ces plateformes : « Quand c’est gratuit, on n’est plus des clients. Dans le fond le produit, c’est nous. ce sont nos données… » Nadia Seraiocco de préoccupe de l’attrait qu’exerce la facilité d’utilisation de ces plateformes: « L’avantage net d’un réseau comme Facebook, c’est qu’on entre dedans et qu’on fait tout, sans avoir besoin même de savoir comment installer un serveur… Tous ces services-là demandent une littératie numérique, médiatique, de base, et la plupart des gens ne l’ont pas… »

Je ne puis conclure plus efficacement que José Fernandez:

« …Il faut projeter les gens dans le futur pour voir quelles pourraient être les conséquences. Parce qu’effectivement, dans le court-terme, il n’y en a pas de conséquences… […] À quelque part, les corporations jouent avec ça: c’est l’introduction graduelle. On ne sera pas demain dans 2031 comme dans la pièce, donc c’est important qu’on commence à éduquer… […] Mais si on continue comme ça, dans 10, 20, 30 ans… »

Sources:

Lamoureux, Julien, Thomas Christopherson et Sébastien Gaudet, Peut-on arrêter le piratage et la diffusion illégale en ligne? (vidéo), Rad – Société Radio-Canada, 14 juin 2019 (8 min 31)

Maheu, Marie-Ève et Sébastien Gaudet, Qui tente de contrôler Internet? (vidéo), Rad – Société Radio-Canada, 13 juin 2019 (10 min 47)

Maheu, Marie-Ève (journaliste) et Mathieu Waddell (réalisateur), De quoi aura l’air Internet dans le futur? (vidéo), Rad – Société Radio-Canada, 25 juin 2019 (23 min 56)

Rigano, Alessandra, « Écoute en continu, téléchargement et droit d’auteur : quelles sont les pratiques permises par la loi? », Rad – Société Radio-Canada, 17 juin 2019

Rigano, Alessandra, Nicolas Pham, Thomas Christopherson, Jean-Philippe Gagnon, Sébastien Gaudet et Mathieu Waddell, Peut-on vivre sans Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft? (vidéo), Rad – Société Radio-Canada, 19 juin 2019 (9 min 41)

Rigano, Alessandra, Thomas Christopherson et Florence Pelletier, Comprendre les applications de traçage (vidéo), Rad – Société Radio-Canada, 2 juin 2020 (8 min 48)

Être citoyen à l’ère numérique
EdLive pour du soutien académique en ligne

À propos de l'auteur

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé

Laisser un commentaire

porta. tempus dolor Phasellus leo sit quis, libero id commodo fringilla elit.