Pédagogique Technologique

Trois trucs pour migrer sa formation vers le e-learning

Il va de soi que ce ne sont pas quelques trucs qui vont changer le monde de la formation en ligne. Cependant, lorsqu’on nous en propose trois qui touchent en plein cœur la planification d’un cours, on peut s’y arrêter! C’est ce que nous propose Trina Rimmer, une des responsables des contacts avec la communauté d’Articulate.*

Précisons que les trucs suivants concernent d’abord la production d’une capsule de formation vidéo ou multimédia. Cependant, on peut tout aussi bien les appliquer pour la préparation d’une classe virtuelle.

Truc 1 – Gardez en tête les résultats escomptés
On ne se le répétera jamais assez : il faut d’abord se soucier de ce que les étudiantes et étudiants seront en mesure de faire après qu’ils avaient suivi la formation. Quelles sont les cibles d’apprentissage ou les compétences en jeu? Comment pourrons-nous évaluer simplement si ces cibles ou ces compétences sont effectivement atteintes? Quel rôle l’enseignante ou l’enseignant jouait-il pour l’atteinte des ces cibles? En migrant une formation présentielle vers une formation en ligne, les mêmes prérogatives s’appliquent. Il faut donc non seulement se soucier d’ajuster le contenu de la formation mais aussi d’adapter les méthodes pédagogiques pour atteindre les résultats escomptés.

Truc 2 – Faites le tri, même si c’est difficile!
Passez en revue le contenu de votre formation et classez les éléments de contenu selon deux catégories : l’essentiel et l’accessoire. Mais, quoi de plus déchirant que de choisir ce qui est essentiel? Bien entendu, c’est là le défi de tous les experts : que faut-il omettre quand tout est important? Autant que possible, conservez dans votre formation en ligne l’essentiel et prévoyez une autre modalité pour donner accès au contenu plus accessoire ou complémentaire.
Une fois vos éléments de contenu identifiés, ajustez au besoin l’ordre dans lequel vous allez les aborder. Adaptez vos propos pour que les liens entre chaque élément se fassent naturellement. Assurez-vous de segmenter vos éléments de contenu les plus denses. N’hésitez pas à utiliser une liste de mots-clés qui apparaissent au fil de votre discours plutôt qu’un paragraphe de texte suivi.

Truc 3 – Intégrez davantage d’interactivité
En présentiel, l’enseignante ou l’enseignant peut facilement aller chercher la participation de ses étudiantes et étudiants en leur posant des questions ou en les invitant à commenter. À distance, et qui plus est dans une formation asynchrone, vos devez prévoir un niveau d’interactivité suffisant pour maintenir l’intérêt des étudiants. Compensez le manque d’interactions humaines par une plus grande interactivité avec le contenu. Proposez d’entrée de jeu une mise en situation qu’ils doivent analyser, faites un suivi régulier avec des questions quiz, invitez-les à réfléchir à un phénomène et à inscrire leurs commentaires dans la capsule multimédia elle-même ou ou dans un environnement numérique d’apprentissage (ex. Moodle).

Enseigner, apprendre ou communiquer à distance font partie d’une nouvelle réalité que la majorité d’entre nous aura à intégrer dans son quotidien. Espérons que ces quelques trucs deviendrons des réflexes pour nos prochaines formations à distance!

*Articulate est une entreprise américaine qui propose ses applications bureau et web pour la conception de formation en ligne. Ce qui distingue cette entreprise de ses concurrents demeure l’important soutien et le dynamisme des échanges avec ses clients.

Source : Rimmer, T. 3 Tips for Quickly Converting Instructor-Led Training into E-Learning, E-learning Heroes, n.d.

EdLive pour du soutien académique en ligne
Trois défis à relever pour offrir aux étudiantes et étudiants une FAD de qualité

À propos de l'auteur

Daniel Genest

Daniel Genest

Laisser un commentaire

Sed felis Donec id libero. sit nunc ultricies