Technologique

Un court-métrage d’une netteté inégalée (16 K)

Notre collègue Marco Guérin, technicien en audiovisuel, me fait parvenir une vidéo assez exceptionnelle. Il s’agit sans doute du premier court-métrage à avoir été tourné entièrement avec une résolution de 16 K, c’est à dire de 15 985 par 5792 pixels. Dans les faits, il n’existe pas vraiment d’appareil capable de tourner, ni de diffuser, de telles images. Cependant, cette résolution permet notamment une netteté impressionnante pour les séquences en accéléré (omniprésentes dans cette vidéo).

Le film de 4 minutes 10 secondes s’appelle Prairie Wind. Il est l’oeuvre de Martin Lisius, un “chasseur de tempêtes” texan. Cette prouesse technique – et artistique (les images sont magnifiques) – vient de remporter le premier prix de cinématographie au International Innovation Film Festival à Berne en Suisse en mars 2020. Le film a aussi reçu plusieurs prix et nominations, et s’est qualifié comme finaliste pour le meilleur court-métrage au Canada Shorts Film Festival de 2019.

Le processus ingénieux employé par Lisius pour parvenir à de telles images est également hors du commun:

“…En utilisant deux appareils photo Canon à haute résolution et une monture personnalisée (photo ci-dessus), Lisius a pu créer une configuration à double capteur où les deux appareils photo pouvaient être assemblés pour créer une seule image 16K continue (15 985 x 5792 pixels).

De là, il prenait les quelque 700 images (ou environ 23 secondes de durée) et effectuait des rendus sous forme de clips vidéo 16K. Si le public ne pourra pas voir son produit final en 16K avant un certain temps, les résultats, même rétrogradés à 8K, restent impressionnants”.

[Traduit avec www.DeepL.com/Translator, puis ajusté]

Pour donner un ordre de grandeur, “[l]es industriels considèrent qu’un équipement vidéo peut être qualifié HD [haute définition] dès lors qu’il traite ou exploite un signal vidéo dont la définition verticale (nombre de lignes) est supérieure à 720 pixels”.

  • Le format “Full HD” est actuellement le plus courant à « 1 920 × 1 080 pixels en format 16/9), soit cinq fois plus de pixels que la télévision standard (SD) ».
  • « À 4K, on a 4 096 x 2 160 pixels (environ 8,8 mégapixels pour une image) »
  • « La 8K a 7 680 × 4 320 pixels et utilise aussi le terme de « UHD » »,
  • « La définition 16K (8640p) fait référence à une définition d’écran qui a 15360 pixels horizontaux par 8640 pixels verticaux, pour un total de 132.7 mégapixels. Elle a quatre fois plus de pixels que la définition 8K, seize fois plus de pixels que la définition 4K et soixante-quatre fois plus de pixels que la définition 1080p. »

Nous ne disposons pas encore de caméras professionnelles qui enregistrent à cette qualité d’image. C’est sans doute une bonne chose puisque les fichiers vidéo, même très courts, seraient excessivement lourds : un cauchemar pour le traitement d’images nécessaire au montage… jusqu’à ce que les processeurs informatiques soient capables de traiter une telle quantité d’information.

Sources:

« 16 K », Wikipédia, dernière mise à jour 10 octobre 2019 [consulté le 7 avril 2020]

« Haute définition“, Wikipédia, dernière mise à jour 20 janvier 2020 [consulté le 7 avril 2020]

Aldredge, Jourdan, “Watch: A Look Into the First Ever Film Shot on 16K“, No film School, 27 novembre 2018

Lisius, Martin, Prairie Wind/ 16 K, Vimeo, novembre 2018.

L'après COVID-19: l'intelligence artificielle à la rescousse des enseignants et des étudiants?
« Zoom out »: parfois la webcam n'est pas la solution

À propos de l'auteur

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé

Laisser un commentaire

suscipit mi, diam leo at ut fringilla dapibus dictum non