Pédagogique Technologique

« Zoom out »: parfois la webcam n’est pas la solution

L’actuelle pandémie causée par la COVID-19 pousse un grand nombre d’enseignants à prendre leur webcaméra pour enseigner à leurs étudiants à l’aide d’applications comme Zoom ou Teams.

Dans un article du Chronicle of Higher Education, Beckie Supiano nous met cependant en garde contre les exposés magistraux en ligne à répétition. Elle nous propose de faire plutôt un zoom arrière (zoom out) afin de faciliter l’apprentissage des étudiants et d’optimiser le temps passé en ligne. Elle nous offre quelques constats et des pistes de solutions pour éviter de mettre tous nos œufs dans le même panier.

Les effets indésirables
Notre premier réflexe, lorsque nous avons à migrer d’un mode d’enseignement en présentiel vers un à distance, consiste à répliquer le premier dans le second. Mais voilà, s’adresser en rafale à ses étudiants sur des plateformes comme Zoom comporte des effets secondaires

  • Les journées de nos étudiants, déjà bien remplies et stressantes, se voient alourdies d’une couche supplémentaire où un enseignant s’adresse à eux en enchaînant les concepts et les mises en garde. Ça peut rapidement devenir épuisant.
  • La technologie, aussi efficace soit-elle, n’est pas toujours accessible à tous. Sans compter que les personnes aux prises avec le virus ne seront pas au rendez-vous!
  • Les plateformes de communication web, comme celle que Zoom offre, existent pour faciliter les interactions entre les participants. Cela prend tout son sens quand 3 ou 4 individus sont en meeting. C’est une autre paire de manches quand on se retrouve avec 30 étudiants dans un cours en synchrone… Le mode de communication prend alors une forte tangente unidirectionnelle!

Quelques antidotes à privilégier!
Dès que la poussière retombe et que vous pouvez prendre du recul sur la façon de finaliser la session actuelle, optez pour les trois premiers réflexes suivants.

  • Revenez à votre plan de cours.
    Demandez-vous “qu’est-ce que mes étudiants devraient être en mesure de faire à la fin de mon cours?” Optez ensuite pour l’activité, en ligne ou non, la plus proche de chaque cible de formation. Peut-être n’aurez-vous plus autant d’exposés magistraux à préparer!
  • Variez vos chemins d’accès.
    Considérez l’enregistrement vidéo de certaines parties de vos présentations PowerPoint ou la création de courtes capsules vidéo d’explication que vous rendrez disponibles à vos étudiants. Invitez vos étudiants à une séance de dépannage sans rendez-vous dans un forum en ligne, etc..
  • Subdivisez votre groupe d’étudiants.
    Pourquoi ne pas regrouper vos étudiants en sous-groupes et leur demander de résoudre un cas, d’avancer un projet ou simplement de convenir de leur compréhension d’un texte? Ensemble, ils pourront non seulement avancer dans leurs apprentissages mais aussi se dépanner, voire trouver de nouvelles façons d’interagir…

Que ce soit Zoom, Teams ou une autre plateforme de communication web, la technologie n’est au fond qu’un outil, une sorte de panier cybernétique dans lequel il ne faut pas tout mettre ses œufs… Sans compter que le lapin de Pâques risque de vous en apporter d’autres!

Source : Supiano, Beckie, ‘Zoomed Out’: Why ‘Live’ Teaching Isn’t Always the Best, The Chronicle of Higher Education, 2 avril 2020.

Un court-métrage d'une netteté inégalée (16 K)
S'ennuyer de son campus et le reconstruire dans Minecraft

À propos de l'auteur

Daniel Genest

Daniel Genest

Laisser un commentaire

et, mattis ipsum libero. tempus mi, ut