Pédagogique

8 étapes pour développer une communauté d’apprentissage en classe

Que l’on tente d’enseigner en ligne ou que l’on offre des cours en présentiel, l’apprentissage passe à un autre niveau lorsque l’on parvient à faire des étudiantes et étudiants une véritable communauté d’apprentissage. C’est ce que propose Julie Sochacki, qui est professeure agrégée d’enseignement clinique d’anglais et directrice du programme d’enseignement de l’anglais langue seconde à l’Université de Hartford. Ancienne enseignante en milieu urbain, Mme Sochacki expérimente l’apprentissage actif en classe depuis 26 ans.

D’après elle, pour qu’une telle communauté se développe, il faut davantage que du contenu intéressant et des pratiques pédagogiques collaboratives. Elle propose les étapes suivantes pour ceux qui souhaitent y parvenir.

  1. Créez des liens avec les étudiants – Apprendre les noms de vos étudiantes et étudiants, s’informer de leur vie leur donne envie de s’investir dans votre cours.
  2. Soyez enthousiaste et passionné par le contenu à livrer Vous avez la possibilité de captiver, d’intriguer, de susciter l’engouement chez vos étudiants, notamment en étant bien préparé et en mettant votre matériel à jour régulièrement.
  3. Établissez un climat de confiance Ce sont de petits gestes (ne pas juger, accorder du temps et de l’attention, se montrer parfois vulnérable) qui créent progressivement un tel climat.
  4. Modélisez l’empathie, l’amabilité et la compassion Si vous voulez une communauté qui démontre de la compassion, il vous faut en démontrer vous-même… tout en restant authentique.
  5. Renforcez les points forts des étudiants Établir et partager une liste des forces que vous observez chez vos étudiantes et étudiants peut les valoriser. Vous serez à même de constater que la formation d’équipes combinant ces différentes forces soutiendra l’apprentissage de tous.
  6. Réfléchissez à la façon dont les étudiants apprennent le mieux La meilleure façon de savoir comment apprennent vos étudiantes et étudiants, c’est de leur demander. Leur présenter des listes de méthodes d’étude et d’apprentissage qu’ils cocheront selon leurs habitudes et préférences vous permettra de découvrir l’éventail des méthodes qu’ils utilisent.
  7. Cherchez à développer un esprit d’amélioration continue (growth mindset) “Si nous nous attendons des étudiantes et étudiants qu’ils relèvent des défis et acceptent les commentaires de leurs pairs, alors nous devons aussi le faire.” Il faut modéliser cet état d’esprit si on veut le voir fleurir.
  8. Accueillez les erreurs comme faisant partie du processus d’apprentissage Les étudiantes et étudiants doivent savoir dès le départ que les erreurs sont considérées comme de puissantes opportunités de développement dans votre classe. Un système de notation qui reconnaît l’effort et les améliorations permet de tenir compte des erreurs dans le cadre du processus.

C’est la conclusion de la professeur Sochacki qui m’apparaît la plus importante:

“Ces stratégies ne sont pas spécifiques aux contenus de cours et peuvent être utilisées dans toutes les salles de classe. Notre travail transcende les contenus disciplinaires. En renforçant nos liens avec nos étudiantes et étudiants, en révélant notre authenticité, nous créerons des communautés d’apprenants engagés, capables de collaborer avec leurs pairs et de répondre à des attentes élevées.” [Traduit avec Deepl.com, puis ajusté; nos emphases]

Source: Sochacki, Julie, “A Checklist for Building Community in the College Classroom“, Faculty Focus, 23 mars 2020

Déconstruire les infox générées par la transition obligée à l’enseignement à distance
Capture d'écran ou image simplifiée?

À propos de l'auteur

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé est coordonnateur de la veille et de la gestion des connaissances au SSF. C'est également le rédacteur en chef de L'éveilleur. De par ses fonctions, il se doit d'être touche-à-tout, mais il s'intéresse particulièrement à l’identification et au développement de compétences transversales (numériques et humaines), aux caractéristiques des nouvelles clientèles étudiantes, aux nouveaux espaces d'apprentissage, aux nouvelles formes de certification, ainsi qu'à l’intégration de récits à la formation.

1 commentaire

  • Bonjour, j’ai bien aimé votre texte sur les principes d’une communauté d’apprentissage en classe. Je mets en place plusieurs de ces principes, mais je vais mettre en place l’idée de demander aux étudiants de dire comment ils apprennent et non seulement les utiliser, mais aussi leur donner des exemples de situations dans lesquelles ils peuvent les utiliser avec des étudiants (J’enseigne en éducation MIFIEC). De même, le fait d’identifier leurs forces et de les valoriser me semble intéressant.
    Merci

Laisser un commentaire