Point chaud / en émergence

COVID-19 : fermeture des établissements universitaires à travers le monde

Face à la pandémie de COVID -19, des établissements scolaires du monde entier ont fermé leurs portes dans le but de limiter le plus possible la propagation du virus. Selon l’UNESCO, ce sont plus de 130 pays qui ont mis en place des mesures particulières dans leurs établissements, affectant ainsi plus de 80 % de la population étudiante mondiale.

En France, alors que la situation se dégradait, Emmanuel Macron a annoncé le 12 mars dernier la fermeture de tous les établissements scolaires du pays jusqu’à nouvel ordre. Cela inclut les écoles, collèges, lycées et universités. Avec cette décision, la France emboîte le pas à plusieurs pays européens, comme l’Italie, la Pologne, la Grèce ou le Danemark, qui avaient déjà mis en place une telle mesure.

Chez nos voisins du sud, en date du 19 mars 2020, 41 états avaient décidé de fermer leurs écoles et au moins 43,9 millions d’élèves étaient touchés par ces fermetures.

Certains autres pays comme le Brésil et la Russie n’avaient ordonné aucune fermeture dans les milieux scolaires au moment d’écrire ces lignes.

Voici brièvement la situation dans certains autres pays.

  • Maroc : fermeture des établissements universitaires du 16 mars jusqu’à nouvel ordre.
  • Algérie : les universités sont fermées jusqu’au 31 mars.
  • Tunisie : les vacances du printemps de toutes les universités, publiques et privées ont lieu du 12 au 30 mars. Les missions et stages à l’étranger de toute la communauté universitaire sont reportés jusqu’à nouvel ordre.
  • Côte d’Ivoire : tous les établissements scolaires sont fermés depuis le 16 mars.
  • Cameroun : les universités sont fermées.
  • Iran : tous les établissements universitaires sont fermés.
  • Haïti : toutes les écoles, les centres de formation et les universités sont fermés depuis le 20 mars.
  • Chine : la réouverture des écoles et des universités se fait progressivement, mais la plupart demeurent fermées pour l’instant.
  • Sénégal : les établissements scolaires sont fermés depuis le 16 mars et ce, pour au moins trois semaines. Depuis, les étudiants ont déserté l’Université Cheikn Anta Diop (Ucad) de Dakar, le plus grand établissement d’enseignement supérieur du pays.
  • Mexique : les universités sont fermées du 20 mars au 20 avril.
  • Belgique : les cours universitaires sont offerts en ligne pour une période de six semaines, mais chaque université peut choisir sa façon de faire, le gouvernement n’ayant imposé aucune mesure. Plusieurs écoles ferment également leurs portes et passent à l’enseignement en ligne.
  • Inde : les établissements scolaires sont fermés depuis le 16 mars. Les examens universitaires et les examens d’admission sont suspendus au moins jusqu’au 31 mars.

Sources :

France 24. (18 mars 2020). Coronavirus au Cameroun : des mesures drastiques inquiètent les commerçants. France 24.

France 24. (21 mars 2020). En Côte d’Ivoire, les autorités s’organisent face au coronavirus. France 24.

ISC Research. (24 mars 2020). International school closures by key countries. ISC Research.

Jérôme, J. P. (23 mars 2020). Lundi matin comme à l’ordinaire à Port-au-Prince. Le Nouvelliste.

Laplace, M. (20 mars 2020). Coronavirus : des milliers d’étudiants désertent l’Ucad de Dakar. Jeune Afrique.

N.Be. (12 mars 2020). Coronavirus : les crèches, écoles, collèges, lycées et universités fermés « jusqu’à nouvel ordre ». Le Parisien.

Radio-Canada. (22 mars 2020). Les écoles et les centres commerciaux du Québec fermés jusqu’au 1er mai. Radio-Canada. Repéré à :

Sawahel, W., (15 mars 2020). Six countries announce closure of universitiesUniversity World News.

UNESCO. (S.d.) COVID-19 Educational Disruption and Response. UNESCO.

Van de Berg, L. (12 mars 2020). Coronavirus en Belgique : les universités privilégient les cours à distance jusqu’au 18 avril inclus. Rtbf.

COVID-19 : une pétition demande de suspendre le trimestre et de créditer les cours
COVID-19 - Les annulations de colloques savants : des impacts ruineux pour les doctorants

À propos de l'auteur

Avatar

Annabelle Jomphe

Annabelle est étudiante en communication appliquée, incluant un cheminement coopératif en marketing, à l'Université de Sherbrooke et stagiaire à USherbrooke International.

Laisser un commentaire