Pédagogique Tendances sociétales

« Mal écrire, c’est ajouter aux malheurs du monde » – Clin d’œil humoristique

Larry (Lawrence) Tesler est décédé le 16 février dernier.  Mais qui était Larry Tesler?  Nul autre que l’inventeur de la fonction copier-coller.  Comme je l’ai écrit sur mon mur Facebook, il ne se passe pas une journée sans que la rédactrice que je suis soit reconnaissante que cette fonction ait été inventée.  Avec quelle facilité je peux depuis organiser et réorganiser mes arguments au fil de la structuration de mon propos!

Le Groupe de recherche sur l’intégrité académique (Gria-Airg) a posté récemment son mur Facebook un lien vers un court, mais savoureux, billet de Guillaume Erner sur le copier-coller qui est paru sur France Culture.  Erner rend lui aussi hommage à Tesler pour son invention et il le fait avec humour.  Je vous recommande d’écouter Erner plutôt que de lire le verbatim, Bien que je ne sois en rien d’accord avec sa position de plagiaire, je trouve tout de même rafraîchissant d’entendre quelques énormités sur le copier-coller, comme celle-ci.

Puisque nous ne faisons jamais que nous entregloser, puisqu’il y a plus de livres sur les livres que sur autres sujets, pourquoi s’obstiner à vouloir mal inventer quand on peut se contenter de recopier ? Mal écrire, c’est ajouter aux malheurs du monde. 

Je le répète, c’est une position que je n’endosse pas.  Je comprends très bien toutefois ce sentiment que tout a déjà été écrit et souvent très bien écrit, y compris pour mes propres textes.  Avouez que ça vous est déjà arrivé de devoir écrire sur un sujet que vous aviez déjà traité (pour une énième demande de subvention, par exemple) et si bien traité et qu’il vous semblait difficile de faire mieux.  Imaginez nos étudiantes et nos étudiants maintenant!  Qui doivent apprivoiser le genre discursif de leur discipline et trouver leur voix rédactionnelle dans cette discipline…  Faut-il s’étonner qu’ils se sentent parfois paralysés devant tout ce qui a déjà été écrit et qui leur semble si bien écrit? 

Sources

Erner, Guillaume. Le copier-coller est un diable qui court sur le clavier.  Émission L’humeur du matin avec Guillaume Erner sur France Culture.  21 février 2020 Agence France-Presse . L’inventeur du «copier-coller» est mortLa Presse.  19 février 2020.

Interne: uOExpérience, un programme pour reconnaître l'apprentissage expérientiel à l'Université d'Ottawa
Écrire en contexte numérique : quelques concepts de littératie médiatique

À propos de l'auteur

Sonia Morin

Sonia Morin

Laisser un commentaire

Nullam venenatis, nec elementum mattis dolor. vel, Lorem Aliquam