Tendances sociétales

Augmenter la qualité des recherches en ligne

Renee Morrison est une doctorante australienne dont le projet porte, entre autres choses, sur la manière dont les jeunes font des recherche en ligne et ce, en contexte d’enseignement à la maison.

Dans un article sur The Conversation, elle rapporte qu’une étude allemande de 2019 a démontré que les jeunes qui élaborent de vraies stratégies de recherche en ligne ont également de meilleures notes à l’université.  Le hic, c’est que même si les jeunes sont convaincus qu’ils savent faire des recherche en ligne – et que leurs  parents et leurs enseignants le croient, rien n’est moins sûr. 

Pour corriger le tir, Morrison suggère trois pistes pour « rentabiliser » la recherche documentaire en ligne.

  1. Élargir les requêtes – On parle ici d’explorer, de synthétiser, de questionner les résultats.  On parle aussi d’utiliser plusieurs mots clés et de croiser les requêtes, les sites et les onglets de recherche du moteur de recherche : images, vidéos et actualités.
  2. Prendre son temps –  Morrison insiste sur la nécessité d’examiner les résultats de recherche autres que les premiers, qui ont fait l’objet d’une certaine commercialisation.  Souvent, parce qu’on aime la vitesse, on se contente des premiers résultats et on échappe de meilleures sources.
  3. Ne pas trop se reposer sur Google – Il s’agit de rester vigilant face aux suggestions de Google afin d’éviter de rejeter des sites qui portent des extensions moins courantes, donc moins souvent suggérés par le moteur de recherche ou proposés beaucoup plus loin (plusieurs pages plus loin!).  Morrison recommande d’explorer des sites portant des extensions comme .gouv ou .edu, des sites dont on peut espérer que la fiabilité est plus grande.

À cet effet, l’activité Histoires de pêche : au-delà du réflexe Google était fort instructive, notamment parce qu’elle avait pour un de ses buts de briser certains mythes relatifs aux différentes sources numériques : google- bien sûr, mais aussi, Wikipédia, Youtube, Facebook. L’activité était une production conjointe du Service de soutien à la formation et du Service des bibliothèques et archives, et elle comptait des enseignantes et enseignants qui sont venus témoigner d’une expérience de développement des compétences informationnelles dans leurs cours.

Source Morrison, Renee.  Devoirs scolaires : comment mieux tirer profit des moteurs de rechercheThe Conversation.  24 février 2020.

Difficile pour le Québec de recruter à l'étranger
Zones de "déserts universitaires" aux États-Unis

À propos de l'auteur

Sonia Morin

Sonia Morin

Laisser un commentaire

sit ut ante. dapibus elit. nunc accumsan in Praesent adipiscing ut