Compétitive Formation continue Point chaud / en émergence Technologique

Microcertification en Ontario: un cadre, 14 projets pilotes et un forum

Par le biais d’eCampus Ontario, le gouvernement de Toronto semble prêt à appuyer sur l’accélérateur en matière de microcertification en encourageant un cadre commun de travail, des expériences concrètes de partenariat avec des entreprises et des organismes de la société civile, de même que par le développement d’une communauté de pratique lors d’événements annuels consacrés au sujet.

Rappelons que « [l]es micro-certifications représentent une nouvelle possibilité de reconnaissance de l’apprentissage : une possibilité qui diffère des titres traditionnels, tels que les diplômes et les certificats. Les micro-certifications sont courtes, vérifiables et ont une pertinence immédiate pour le marché du travail. » (traduit avec Deepl.com)

Cadre

« eCampusOntario a récemment mis sur pied un groupe de travail intersectoriel chargé de développer un cadre pour guider l’élaboration de la microcertification. Premier du genre en Ontario, ce cadre de collaboration définit des principes et des pratiques clés pour assurer que les certifications seront pertinentes pour le marché du travail et préserveront l’intégrité des données grâce à un processus de vérification et de validation numériques. »

Sur la page d’eCampus Ontario consacrée à la microcertification, on apprend notamment que « [L]e groupe de travail participe activement à l’élaboration et à la mise à l’essai d’un cadre pour l’activité de microcertification, afin d’assurer la pertinence pour le marché du travail, l’évaluation, la collecte de données probantes, l’établissement de normes de validation et l’appui des partenaires. »

Il s’agit d’un document PDF d’une page sous licence Creative Commons qui présente quatre principes (pertinence, vérifiabilité, propriété, durabilité) et quelques orientations très larges pour encadrer les projets pilote de microcertification dans la province ontarienne. Par exemple, les organismes partenaires s’engagent à reconnaître les microcertifications communes, etc.

14 projets pilotes

Outre plusieurs collèges, les universités Queen’s, Waterloo, Western Ontario, Wilfrid Laurier, Windsor, York, pilotent aussi certains projets en collaboration avec divers milieux de travail. Par exemple,

Partenaires : Université Queen’s, municipalité de Kingston.
Projet pilote : créer du contenu évolutif sur la pensée créatrice et des microcertifications à l’intention de personnes et de groupes de l’Université Queen’s, de la collectivité de Kingston et d’ailleurs.

La liste des 14 projets peut être retrouvée ici.

Forum

« Le 21 février, eCampusOntario organisera son forum 2020 sur la microcertification. Ce forum réunira 200 employeurs et chefs de file du milieu universitaire de toute l’Amérique du Nord pour échanger leurs histoires de réussite de projets pilotes et pour bâtir une communauté de pratique autour de la microcertification.  » Les différents projets pilotes évoqués précédemment présenteront leurs résultats. Les principaux conférenciers seront…

  • Kathleen DeLaski, présidente-fondatrice d’Education Design Lab;
  • Anne-Marie Fannon, directrice du programme de perfectionnement professionnel à l’Université de Waterloo;
  • Kerri Moreno, gestionnaire clients, Enseignement supérieur, IBM.

Le forum affiche déjà complet, mais il y aura possibilité d’assister à certaines parties de l’événement à distance.

Source: eCampusOntario, « eCampusOntario chapeaute la collaboration entre le milieu de l’enseignement et l’industrie en matière de microcertification » (communiqué), Ameq en ligne, 6 février 2020

Des conseils pour protéger ses données privées en ligne
L'Université Queens et une université norvégienne ensemble pour les futurs enseignants

À propos de l'auteur

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé

1 commentaire

Laisser un commentaire

Phasellus velit, dictum felis id venenatis, mi,