Compétitive Pédagogique Tendances sociétales

Principaux obstacles à l’accès aux stages (États-Unis)

Matthew T. Hora est professeur en enseignement supérieur et aux adultes, ainsi que directeur du Center for Research on College-Workforce Transitions à la University of Wisconsin-Madison. Son travail sur les limites d’accès aux stages a intéressé Scott Carlson, rédacteur sénior du Chronicle of Higher Education.

Selon les recherches de Hora, 5 ans après leur diplomation les étudiantes et étudiants américains ayant participé à un ou des stages pendant leurs études recevaient 14 % plus d’offres d’emploi, avaient 15 % moins de chance d’être sans emploi et obtenaient des salaires plus élevés de 6 %. Plusieurs auteurs considèrent que les stages font partie des « pratiques éducatives à haute incidence » (high impact practices). C’est pourquoi la difficulté d’accéder à des stages peut devenir hautement problématique, d’autant que certaines institutions américaines envisagent ou commencent à exiger la réussite d’un stage pour l’atteinte du diplôme.

Hora et son équipe se sont donc attardés à comprendre quels étaient les obstacles que rencontraient les étudiantes et étudiants qui avaient voulu suivre un stage mais n’avaient pu le faire“It’s very uncommon for a student to say that there is only one obstacle they’re facing in accessing an internship,” Hora says. “It’s often a combination of things.” D’après Hora,

  • de nombreux stages ne sont pas largement annoncés… Il faut être un peu initié pour en trouver un.
  • de nombreux étudiants et étudiantes travaillent pour payer leurs études et subvenir aux besoins de leur famille pendant leur séjour à l’université. Peu d’entre eux peuvent quitter un emploi à temps plein pour décrocher un emploi à temps partiel ou temporaire [60 % des étudiants interrogés citaient cet obstacle].
  • certains étudiants estiment que la charge de travail de leurs autres cours les empêche de suivre des stages [56 %]
  • les possibilités de stage sont souvent plus évidentes pour les étudiantes et les étudiants dans les domaines de la gestion, de l’ingénierie, des soins infirmiers, etc. Pour les étudiants en sciences sociales, en arts et en sciences humaines, il peut être difficile de trouver des stages. [45 %]
  • plusieurs stages sont peu ou pas du tout rémunérés, alors que les frais de scolarité et de subsistance peuvent être très élevés dans plusieurs grandes villes aux États-Unis [33 %].
  • de nombreux stages nécessitent un transport : près de 20 % des étudiantes et étudiants qui n’avaient pas obtenu de stage dans l’étude de Hora ont déclaré que l’absence de la voiture était un obstacle.
    [Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite), puis ajusté]

Hora s’inquiète notamment de la reproduction des privilèges sociaux, alors que « [c]es facteurs touchent de manière disproportionnée les étudiants de première génération ». [notre emphase]

« When thinking about these obstacles, it’s important to keep in mind that some students face two or more of these intersecting obstacles at once. This, in turn, leaves students from wealthy, well-connected, and privileged families in a better position when it comes to securing internships that could be a critical link to their first job. » (Hora, 2020)

Pour Hora, une partie de solution passe par une diversification des modalités d’apprentissage en situation authentique

Clearly, given the limited number of internships and the challenges in landing them, students need other kinds of real-world learning and work experience. Microinternships — with shorter durations and fewer work demands — could be one way to provide opportunities to more students.

But there might be solutions in well-worn practices at colleges. In Australia, Hora says, colleges are starting to shift toward work-integrated learning, like problem-based learning courses, undergraduate research, and other techniques that colleges have been doing for decades. (Carlson, 2020)

Sources:

Carlson, Scott, The Edge (infolettre), The Chronicle of Higher Education, 12 février 2020

Hora, Matthew T., “Entry-level workers can lose 6% of their wages if they don’t have this“, Fast Company/ The Conversation, 1er février 2020

Hora, Matthew T., Matthew Wolfgram et Samantha Thompson, What do we know about the impact of internships on student outcomes?, Research Brief no.2, Center for College-Workforce Transitions, Wisconsin Center for Education Research – University of Wisconsin-Madison, 2017, 20 p.

L'Université Queens et une université norvégienne ensemble pour les futurs enseignants
Interne: écrire épicène = écrire inclusif?

À propos de l'auteur

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé

Jean-Sébastien Dubé est coordonnateur de la veille et de la gestion des connaissances au SSF. C'est également le rédacteur en chef de L'éveilleur. De par ses fonctions, il se doit d'être touche-à-tout, mais il s'intéresse particulièrement à l’identification et au développement de compétences transversales (numériques et humaines), aux caractéristiques des nouvelles clientèles étudiantes, aux nouveaux espaces d'apprentissage, aux nouvelles formes de certification, ainsi qu'à l’intégration de récits à la formation.

Laisser un commentaire