Compétitive Formation continue

L’Université Laval lance des nanoprogrammes

Pour répondre aux besoins de développement de compétences des professionnels sur les grands enjeux de société, l’Université Laval annonce la création d’une nouvelle formule de formation intensive, les nanoprogrammes.

À mi-chemin entre un programme crédité régulier et la formation continue, les nanoprogrammes allient formation, réseautage et collaboration avec des experts.

Le volet « pratique » y est privilégié : les activités d’apprentissage et d’évaluation sont axées sur la réalisation d’un projet en lien avec le milieu professionnel du participant.

S’échelonnant sur une période de 5 à 12 mois, avec une durée de 90 ou 135 heures, incluant les activités d’apprentissage et la réalisation d’un projet dans le milieu, les nanoprogrammes permettent d’obtenir une certification sanctionnée par l’Université Laval qui indique les compétences développées ou les apprentissages réalisés, le nombre d’heures de formation suivies et le nombre de crédits universitaires accordés.

Plus flexible que les microprogrammes, un nanoprogramme permet aux participants de concilier études, vie professionnelle et vie personnelle (durée, accès, formule hybride, contenus, rythme, reconnaissance, processus de développement et mode de financement).

Le vice-recteur adjoint aux études et aux affaires étudiantes, Claude Savard, souligne que «l’expérience d’apprentissage par l’action, le réseautage et la collaboration font des nanoprogrammes une offre d’avant-garde.» Il ajoute «qu’autant les thèmes que les modes d’enseignement sont choisis afin de répondre aux besoins actuels de notre société.»

L’Université Laval propose six nanoprogrammes, dont quatre débuteront à l’hiver 2020.

  • Caractérisation des milieux humides (janvier 2020, 2 crédits universitaires de 1er cycle)
  • Cannabis et multiplicité des sources de dépendance: repenser nos interventions (janvier 2020, 2 crédits universitaires de 1er cycle)
  • La chaîne de blocs: impacts et enjeux pour votre organisation (février 2020, 3 crédits universitaires de 2e cycle)
  • Faites équipe avec vos patients: les soins pharmaceutiques axés sur le rétablissement en santé mentale (avril 2020, 2 crédits universitaires de 2e cycle, 30 heures éligibles à la formation continue obligatoire de l’OPQ)
  • Au cœur des enjeux bioalimentaires: s’engager comme acteur de changement (août 2020, 3 crédits universitaires de 2e cycle)
  • Devenez un décideur plus efficace en communication (août 2020, 3 crédits universitaires de 2e cycle )

Sources:
Université Laval, Les nanoprogrammes, une nouvelle offre de formation à l’Université Laval, Le Soleil, 11 décembre 2019

Site web de l’Université Laval, Qu’est-ce qu’un nanoprogramme?

Pour aller au-delà des "soft skills" et de la logique des compétences transversales
Améliorer les cours d'intro en grands groupes

À propos de l'auteur

Véronique Tremblay

Véronique Tremblay

1 commentaire

  • Est-ce que l’article précise la différence entre un nanoprogramme et un cours? Parce qu’un nanoprogramme de 2 ou 3 crédits, ça ressemble drôlement à un cours…

Laisser un commentaire

lectus facilisis Curabitur mattis quis, Sed diam Aliquam felis