Le patron d’Amazon ne se dit pas inquiété par le iPad

Suite à l’opportunité que Marco nous a offerte d’essayer son Kindle, la « liseuse » d’Amazon, j’ai entendu quelques collègues (c’était aussi mon cas) se demander si l’appareil ferait le poids face à des tablettes plus polyvalentes comme le iPad (essentiellement un ordinateur complet avec interface tactile). C’est pourquoi cet article de TechCrunch ce matin est si intéressant:  On y voit Jeff Bezos, PDG d’Amazon, parler du succès du Kindle, de sa récente baisse de prix et du fait que, selon lui, le iPad n’est pas un compétiteur  au Kindle parce qu’il s’agit d’un produit fort différent. [Bien sûr, Jeff, bien sûr… Qui est responsable des relations de presse chez vous, déjà?  Le rose, c’est moins tendance pour les lunettes, non?]

Grâce à certains chiffres percutants, l’article est également éclairant sur l’état actuel du marché: D’ici 2015, Forrester Research estime que 59 millions de tablettes seront en circulation, dépassant les ventes d’ordinateurs de bureau.  N’en déplaise à M. Bezos, le iPad aurait déjà pris 22 % du marché américain du livre électronique (ce sont les chiffres d’Apple, remarquez bien).  Par ailleurs, on apprend que des applications Kindle sont déjà disponibles pour de multiple autres plate-formes (iPhone, iPad, iPod touch, Blackberry, ordinateurs PC et Mac).  On croit par ailleurs que Dell et HP devraient sortir leurs propres tablettes d’ici la fin de l’année.

Sources:
Wauters, Robin, « Jeff Bezos On The iPad: “It’s Really A Different Product Category” », TechCrunch, 29 juin 2010.
Biggs, John, « How the iPad, and the slate computer, will evolve in the next two years », TechCrunch, 10 mars 2010

Sujets de débats intéressants quant à la place des TIC en éducation
Le Kindle 2 d'Amazon: mes premiers commentaires

Commentaires

  1. echamberland a écrit:

    Il y a un jeu de mots à faire avec l’idée de placer des livres dans (sur) sa tablette…

Exprimez-vous !

*