Une plateforme web d’apprentissage expérientiel pour les Franco-Ontariens

Le 13 novembre dernier, eCampusOntario présentait le projet CAPFO (Consortium d’apprentissage expérientiel francophone de l’Ontario) lors d’un atelier en ligne organisé par le REFAD. Hubert Lalande, gestionnaire du Programme des initiatives francophones d’eCampusOntario, y expliquait les avantages de CAPFO, de même que les activités en apprentissage expérientiel à l’intention des étudiantes et des étudiants.

Il ne m’a pas été possible d’assister à cet atelier, mais voici ce que j’ai glané autour du projet CAPFO.

  • Le projet CAPFO regroupe six établissements postsecondaires bilingues, soit l’Université d’Ottawa, l’Université Hearst, le Collège La Cité, le Collège Boréal, l’Université de Sudbury et le Collège Glendon de l’Université York.
  • Il permet aux étudiantes et étudiants francophones d’acquérir les compétences dont les entreprises ont besoin, ce qui a pour effet d’améliorer leur employabilité.  Il permet, à distance, aux étudiantes et étudiants de réduire les écarts de compétences dont les entreprises ont besoin en fonction du profil de compétences des étudiants aux études supérieures. Les outils d’apprentissage par l’expérience sont entièrement en ligne et offerts à tous les étudiants ayant accès à la plateforme. [notre emphase]
  • Le CAPFO offre aux étudiantes et étudiants des expériences d’apprentissage authentiques en leur permettant de travailler à des projets opérationnels ou organisationnels réels.
  • Le CAPFO, c’est 35 projets proposés par des entreprises et des organismes sans but lucratif.
  • À l’aide d’outils numériques, le CAPFO permet également de mettre les étudiantes et étudiants en contact direct avec des entrepreneurs du monde entier.
  • Le projet pilote a tiré parti de la plateforme Riipen, un portail web qui met en relation les organismes et entreprises à la recherche d’une aide à court terme pour un projet avec des étudiantes et étudiants qui étudient dans ce domaine.  L’interface de Riipen vient d’être traduite en français.
  • Parmi les autres avantages de la plateforme, celle-ci offre des outils de gestion de projets qui permettent de suivre les progrès des étudiantes et étudiants et donnent les moyens aux partenaires du secteur de fournir une rétroaction tout au long du projet.
  • Pour les entreprises, l’un des nombreux avantages du CAPFO est de leur permettre d’avoir de nouvelles idées de croissance et de développement suggérées par les milléniaux et de pouvoir identifier des talents exceptionnels pour de futurs recrutements.
  • Le projet CAPFO permet de « dégéocaliser » les partenariats entre les établissements d’enseignement postsecondaire et les entreprises en permettant des jumelages aux niveaux provincial, national et international.
  • Entre janvier et mars 2019, environ 60 étudiantes et étudiants ont participé au projet pilote, réalisant avec succès trois projets différents pour deux organisations différentes.  Après cette phase pilote, le projet CAPFO est maintenant accessible à tous les établissements participants de la province.
  • Le modèle CAPFO est facilement exportable aux autres provinces et territoires et vise à rejoindre l’ensemble de la francophonie à l’échelle internationale.

Il serait intéressant d’en savoir davantage sur ces « outils d’apprentissage par l’expérience » en ligne…  A priori, cela semble paradoxal.  S’agit-il de journaux de bord, de questionnaires d’auto-diagnostic, etc.?

Sources:

eCampus Ontario, page du projet CAPFO, 1er mai 2019

Newswire, « Les étudiants franco-ontariens peuvent maintenant utiliser Internet pour trouver des possibilités d’apprentissage par l’expérience » (communiqué fourni par eCampus Ontario), 28 août 2019

Réseau d’enseignement francophone à distance, Ateliers de perfectionnement du REFAD de novembre et décembre 2019

Si la solitude est la première cause de la détresse étudiante, qui peut y remédier?
3 questions pour mieux définir la réussite étudiante

Commentaires

  1. Hubert Lalande a écrit

    Merci beaucoup pour l’article ! Pour en savoir davantage et avoir une mise à jour sur le projet, n’hésitez pas à me contacter à : fr@ecampusontario.ca
    Hubert

Exprimez-vous !

*