Cycles supérieurs Tendances sociétales

Interne: L’UdeM caractérise ses programmes de tous les cycles en terme de compétences

L’UdeM sort d’un exercice de caractérisation des programmes qu’elle offre et ce, pour tous les cycles.

Pour le 1er cycle, l’UdeM endosse les compétences identifiés dans le rapport du Bureau de coopération interuniversitaire, le BCI, Les compétences attendues à la fin d’un grade universitaire de premier cycle, à savoir

  1. démontrer une compréhension approfondie et intégrée des bases théoriques de sa discipline ou son objet d’étude afin d’exercer sa pensée critique et analytique
  2. démontrer une compréhension approfondie et intégrée des méthodologies propres à sa discipline ou son objet d’étude
  3. élaborer un raisonnement ou une argumentation ou résoudre un problème à l’aide des concepts, des méthodes, des approches théoriques et des postulats appropriés de sa discipline ou son objet d’étude
  4. poser un regard critique sur les connaissances et en évaluer ses limites.
  5. communiquer avec ouverture, clarté et précision, oralement et par écrit, auprès de différents auditoires
  6. avoir des comportements professionnels et de citoyen responsable
  7. faire un usage efficient et critique des ressources numériques

De l’avis de Bernard Bérubé, directeur adjoint au Centre de pédagogie universitaire, «L’UdeM fait preuve de leadership dans le domaine, puisque ces compétences sont déjà largement présentes dans nos programmes».

Pour les 2e et 3e cycles, le travail a débuté en 2017 et a porté sur l’identification de 8 compétences, ou qualités, que les diplômés des cycles supérieurs devraient posséder pour une intégration professionnelle réussie qui serviront d’assises à un référentiel de compétences dont le lancement est prévu en novembre:

  1. communication
  2. collaboration
  3. gestion
  4. leadership
  5. littératies numérique, médiatique et informationnelle
  6. intégrité et conduite responsable
  7. autonomie professionnelle
  8. créativité et innovation

Selon Catherine Fouron, analyste, de séminaires au vice-rectorat aux études supérieures et postdoctorales, «La réalisation de ce projet est novatrice aux 2e et 3e cycles. D’une part, nous avons tenu compte des réalités de l’emploi au Canada. D’autre part, l’accent est mis sur les compétences transversales à développer, quel que soit le programme d’études, et non sur les compétences proprement disciplinaires acquises par l’étudiant au terme de ses études.»   Ces huit compétences (ou qualités) serviront de socle à la refonte du programme de développement professionnel Les saisons des ESP, qui offre des activités de formation aux étudiants et étudiantes des cycles supérieurs en lien avec les compétences transversales à acquérir.

Les saisons des ESP est un espace virtuel comportant des ressources réservées aux étudiantes et étudiants des cycles supérieurs et des stagiaires postdoctoraux, bâti sur un principe similaire à celui qui a présidé à la création du microprogramme de 3e cycle d’enrichissement des compétences en recherche (2005) et du CUEFR (2009).  Comme quoi notre université était à l’avant-garde à l’époque…

Source

Letarte, M.  Les référentiels de compétences sont complétés.   UdeM Nouvelles.  29 octobre 2019.

L'illectronisme toucherait près d'une personne sur cinq en France
Interne: Un centre de recherche interordre - et un second pavillon - pour le campus de l'UQTR à Drummondville
+ posts

À propos de l'auteur

Laisser un commentaire