Retourner à l’« école » pour comprendre l’apprentissage créatif

En octobre 2017, je vous parlais du livre Lifelong Kindergarten de Mitchel Resnick, professeur d’éducation au MIT.  Resnick est le professeur LEGO Papert de recherche en apprentissage au Media Lab du MIT, d’où il dirige le Lifelong Kindergarten Group qui développe, notamment, le langage de codage pour enfants Scratch.  Cette semaine, j’ai décidé de m’inscrire à un cours/ communauté en ligne sur le même sujet.  La raison?  Je vois de plus en plus de mention de l’« apprentissage créatif » (creative learning) lors de ma veille et je voulais comprendre de quoi il est question.

Le cours « Learning Creative Learning » (LCL) est divisé en six leçons (j’ai suivi les deux premières jusqu’à présent) et a pour principal objectif de faire connaître les travaux de Resnick et de créer une communauté autour de l’idée d’apprentissage créatif:

Learning Creative Learning (LCL) is our effort to connect and share ideas with people around the world with similar goals, visions, and values. It is an opportunity for like-minded educators and learners to meet one another and share ideas, strategies, and practical tips on how to support creative learning.

Pour le moment, je n’ai toujours pas lu de définition de l’apprentissage créatif : j’ai surtout « entendu » que le système scolaire actuel ne contribue pas suffisamment à former des travailleurs créatifs, ce dont nous avons grandement besoin dès maintenant et dont nous aurons encore davantage besoin dans le futur.  Ce qui revient beaucoup  : une liste de quatre principes et la « spirale de l’apprentissage créatif » qui explique comment les choses se passent lorsque des enfants jouent et expérimentent…

Les quatre « P » (four guiding principles for helping young people develop as creative thinkers)  :

  1. projets: lorsque l’apprentissage est basé sur des projets, les gens apprennent en faisant;
  2. passion: lorsque les apprenants travaillent sur des sujets qui les passionnent, ils sont d’emblée engagés;
  3. pairs (Peers): on apprend en partageant et en échangeant des idées avec les autres;
  4. jeu (Play en anglais): il faut maintenir une dimension ludique à l’apprentissage pour favoriser l’innovation.

La « Creative Learning Spiral »:  lorsque des enfants jouent ensemble, ils…

  • Imagine
  • Create
  • Play
  • Share
  • Reflect
  • Imagine…

Et ainsi de suite…

D’un côté, je trouve cela un peu mince comme bases théoriques…  D’un autre, je me dis que si l’on arrivait à faire comprendre ces simples notions aux enseignants universitaires, ça serait déjà pas mal…

Sources: 

Lifelong Kindergarten, LCL Introduction (vidéo), YouTube, 18 octobre 2017 (5 min 02)

Lifelong Kindergarten, The 4 P’s of Creative Learning – Projects (vidéo), YouTube, 25 octobre 2017 (5 min 03)

MIT Media Lab, « Learning Creative Learning: It’s not a MOOC, it’s a community« , MIT Media Lab (Medium), 17 octobre 2017

Papert, Seymour, « Gears of my childhood« , préface à Mindstorms: Children, Computers, and Powerful Ideas (Basic Books, New York, 1980)

Resnick, Mitchel, « Excerpt from Chapter 1: Creative Learning », Lifelong Kindergarten: Cultivating Creativity through Projects, Passion, Peers, and Play, MIT Press (2017)

Resnick, Mitchel, « Excerpt from Chapter 2: Projects », Lifelong Kindergarten: Cultivating Creativity through Projects, Passion, Peers, and Play, MIT Press (2017)

The Brainwaves Video Anthology, Mitchel Resnick – On Seymour Papert (vidéo), YouTube, 21 mars 2017 (5 min 45)

Protéger les données des dossiers étudiants universitaires
Construction, cognition et communauté: trois piliers pour apprendre

Exprimez-vous !

*