Le quart des entreprises du secteur privé en France s’engagent dans une démarche de gestion des compétences

Selon une récente analyse de France Stratégie (Organisme français d’expertise et d’analyse prospective sur les grands sujets sociaux et économiques) un quart des entreprises du secteur privé en France s’engagent de manière systématique dans une démarche de gestion des compétences qui consiste à identifier, mobiliser et faire évoluer les compétences des salariés. Pour certaines d’entre elles, il s’agit d’un moyen de réduire les difficultés de recrutement en emplois qualifiés. Fait important, lorsque l’innovation est au coeur du processus productif, une entreprise a quatre fois plus de chances de recourir à une gestion des compétences qu’une entreprise où l’innovation est secondaire.

Parmi les facteurs observés, plus la taille de l’entreprise est grande, plus la probabilité de mettre en place une gestion des compétences systématique est importante. La présence d’un service de ressources humaines augmente aussi la probabilité d’un recours systématique à une gestion des compétences.

En plus de faciliter le rapprochement entre les besoins des entreprises et les compétences détenues par les individus, France Stratégie souligne plusieurs autres avantages d’une démarche de gestion des compétences :

  • embaucher des profils spécifiques,
  • absorber les chocs technologiques ou économiques,
  • accompagner les changements dans l’organisation du travail,
  • accroître la compétitivité.

L’organisme français s’explique donc mal ce si faible taux.

Source: France Stratégie, Quelles entreprises pratiquent la gestion des compétences ?, 16 avril 2019

Nouveaux modèles d’apprentissage chez les travailleurs à l’ère du numérique
Le micro-learning: «Bouchées d'apprentissage» pour étudiants affamés

Exprimez-vous !

*