Pourquoi les universités hésitent-elles à intégrer l’intelligence artificielle ?

Je découvre une toute nouvelle série de six épisodes en balladodiffusion sur l’intelligence artificielle présentée par la revue Nature.  Le premier épisode aborde la question en titre sous l’angle du potentiel de l’IA sur l’enseignement ainsi que son impact sur la carrière des chercheurs.

Mark Dodgson, professeur en études sur l’innovation à l’école de gestion de l’Université du Queensland, prédit que l’IA va changer la façon dont les professeurs vont enseigner, la manière dont les institutions vont mesurer les performances des étudiants ainsi que la conduite de la recherche.  À son avis, les institutions devront s’y préparer et s’adapter ou en subir les conséquences:« Unless universities get pretty coherent strategies to deal with this technology, they will struggle » he warns.

Le professeur de chimie Lee Cronin de l’Université de Glasgow en Écosse est plus sceptique et voit plutôt l’IA comme un outil parmi d’autres qui permet d’effectuer certaines tâches précises à partir de données massives:

« There’s no magic in AI, » he argues. « It’s just a tool, a series of mathematical processes that allows you to extract meaning, or some degree of meaning, from large data sets. »

Cronin ajoute que si la machine peut effectivement être efficace pour gérer des tâches répétitives et aider le professeur dans son travail, elle n’est pas à ce jour adaptée pour former les étudiants à la pensée critique ou à les accompagner à développer et évaluer leur créativité, ce que l’université doit faire pour se distinguer de la machine:

« If we want to use AI as a tool to basically make grading cheaper, then fine, do that. But universities aren’t about grading. They are about educating people to think critically, about preparing people with sufficient high level skills to add to the economy and be creative. The thing I really love about our universities is their creativity. There’s no AI that can assess creativity. There just isn’t. » (notre emphase)

À écouter!

Source: Gould, Julie. Working Scientist podcast: Why universities are failing to embrace AI. Nature, 3 avril 2019.

 

 

Briser le cycle de la pauvreté et de l'exclusion à l'aide de l'intelligence artificielle
Le Cercle des professeurs (Faculty Club), une tradition moribonde?

Exprimez-vous !

*