Tendances sociétales

L’arrivée d’étudiants vietnamiens au Canada est à la hausse

Après avoir compilé le nombre de permis d’études délivrés aux ressortissants vietnamiens entre 2015 et 2018, Mark Ashwill, consultant en éducation au Vietman, constate un bond significatif de 46 % du nombre de demandeurs de permis d’études au Canada. De plus, les chiffres suggèrent que le Canada pourrait surpasser les États-Unis comme destination pour les étudiants vietnamiens si le nombre de demandes canadiennes continue d’augmenter alors que le nombre de demandes américaines diminue.

Voici à quoi ressemblent les augmentations sur une période consécutive de quatre ans :

  • 2015 : 4 850,
  • 2016 : 7 450,
  • 2017 : 13 960,
  • 2018 : 20 330.

L’auteur ajoute qu’en 2017, les étudiants vietnamiens « ont connu la plus forte augmentation en pourcentage en 2017, soit 89 %, ce qui fait du Vietnam le marché qui connaît la plus forte croissance au Canada ». L’auteur ajoute que le pourcentage d’étudiants chinois a augmenté de façon négligeable en 2017 à 2,1 %, tandis que le pourcentage d’étudiants d’origine indienne a augmenté de 40 %.

La répartition des étudiants étrangers par province est prévisible. Plus de huit étudiants étrangers sur dix se trouvent dans trois des dix provinces :

  • Ontario : 277 320 (48,45 %) ;
  • Colombie-Britannique : 134 270 (23,46 %) et
  • Québec : 70 185 (12,37 %).

L’Alberta (29 865), le Manitoba (18 725) et la Nouvelle-Écosse (16 265) comptent parmi les autres provinces où le nombre d’étudiants est significatif. Il convient de noter que l’Ontario, le Québec, la Colombie-Britannique et l’Alberta représentent 80 % de la population du Canada.

Source

Ashwill, Mark. The shift of Vietnamese students to Canada marches on. University World News. 23 mars 2019.

Aucun logiciel de détection de similitudes ne pourra jamais remplacer le jugement d’une personne
Stanford investit dans l'éthique de l'IA

À propos de l'auteur

Alain Mélançon

Alain Mélançon

Alain Mélançon est chargé de cours à l’UdeS depuis plus de 10 ans. Il enseigne différents cours en communication et en histoire. Il travaille à l’Université de Sherbrooke depuis 2002 à titre de professionnel. Il a occupé divers postes, toujours en lien avec le multimédia, le Web ou les communications. Depuis 2014, il est conseiller en communications à USherbrooke International, où il s’occupe particulièrement de recrutement, de mobilité étudiante et de coopération scientifique.

Laisser un commentaire