Un veilleur européen ouvre son carnet

En fouillant pour autre chose, je tombe sur cet article de Denis Cristol, rédacteur en innovation pédagogique pour le web-magazine Thot Cursus.  En deux pages environ, il est question d’efficience face à l’infobésité, de la variété et de la pertinence des sources, de croisement des renseignements, d’effets de mode et de signaux faibles.  Cristol présente quelques 150 sources par catégories (beaucoup d’inspiration ici pour qui est encore à développer son « terrain de chasse »):

  • Les informations générales macroéconomique ou macrosociale
  • Les informations digitales (sic; numériques)
  • Les informations issues du monde éducatif
  • Les informations issues du monde économique
  • Les informations issues du monde la recherche et de l’innovation

En plus de partager ses sources avec générosité, il explique ses démarches avec une réflexivité qui lui fait honneur…

« …La veille est organisée sous la forme :

  • de démarche de proximité avec des terrains clés d’influence : réunions avec des professionnels, entretien avec des décideurs, rencontres dans des réseaux, enquête de terrain, visite de lieux inspirants, observation de pratiques individuelles ou collectives, colloque et séminaire de recherche, journée d’actualité ou de partage de pratiques etc.,

  • de recherche documentaire, lettre d’information, captation de flux RSS, identification de mots clés, repérage d’articles de recherches, lecture de la presse et des derniers ouvrages parus, que ces documents soient papier ou en ligne.

  • d’une part d’intuition subjective relative aux sensations, perceptions du veilleur. Cette part très informelle oriente les recherches des deux démarches préalables. »

Encore, un commentaire qui témoigne de l’utilité de mutualiser les activités de veille d’une organisation: « Partager sa veille et construire une relation dans la durée avec des interlocuteurs au sujet de ce partage est un moyen de créer une information unique spécifique et de disposer d’une vision globale et dynamique des phénomènes. »

Intéressant tant pour les néophytes que pour les veilleurs confirmés.

Source: Cristol, Denis, « Retour aux sources : veiller sur les tendances digitales – Je veille !« , Thot Cursus, 23 avril 2018

7 principes pour guider les réformes de l'évaluation de l'enseignement (Ontario)
Une formation gratuite à l'intelligence artificielle voit le jour en Belgique

Exprimez-vous !

*