Le portfolio électronique pour une formation de qualité au 21e siècle

Le magazine Campus Technology publiait en février dernier un article sur les portfolios électroniques comme éléments d’une stratégie de pertinence éducationnelle au 21ème siècle. Selon l’auteur, les portfolios électroniques permettent de répondre à de nombreux défis et tendances qui transforment la vision de ce qu’est une éducation de qualité. Il est question de réflexivité, d’apprentissage en profondeur, de progression des apprentissages, et de bien d’autres sujets d’actualité en éducation. Je reproduis ci-dessous le tableau synthèse de l’article (dans la langue originale anglaise).

Trend

Portfolio instantiation

Student development over four years

Personal portfolio owned by student; continuity; body of work cumulative not segmented

Developing reflective (critical) thinking

Reflections on work in portfolio; culminating reflections; response reflections; capstone reflections

High-impact learning experiences such as experiential learning or field work

Portfolio to capture and process evidence of the out-of-classroom experiences

From teaching to learning

Portfolios provide students a better picture of their own development as a learner; brings an opportunity for student to “own” learning

Assessment and accountability

Assessment for learning (students’ own assessment of themselves) to institutional assessment and accreditation management

Student ownership of learning; swirling students; free-lance students

Life-long portfolio

Employability; work force development

Better evidence for HR; life-long portfolio; recording achievement

The unbounded classroom

Portfolio as an extended virtual classroom workspace

Social and collaborative learning

Sharing student work and reflection with a team working on a problem or a case

Authentic learning; authentic assessment

Portfolio making learning process visible while engaged in real-life learning; reflections on real-life learning provide data for authentic assessment

From product to process

Portfolios support conversations around the work being done; the process of working toward a product becomes visible.

L’auteur met en garde contre certains pièges, comme de tenter de détourner le portfolio de son emphase sur l’apprentissage et sur l’étudiant pour privilégier plutôt des besoins institutionnels et l’évaluation. Les portfolios comme outils d’évaluation demandent une rigueur et une adaptation de l’enseignement et des pratiques d’évaluation en cohérence avec les courants de pensée qui sous-tendent les portfolios. L’auteur propose donc des balises pour réussir l’intégration d’un système de portfolio en éducation (à lire dans l’article complet).

En conclusion, il exhorte les universités à examiner d’abord les besoins et les objectifs avant de faire le choix d’un produit.

Via @marccouture

Interne : Un portfolio électronique sur mesure à l'école de sciences infirmières de la UBC
Notesdecours.ca fait encore parler de lui

Exprimez-vous !

*