Vision globale de la situation de la formation en milieu de travail selon LinkedIn Learning

Dans le but de fournir une vision globale de la situation de la formation en milieu de travail, LinkedIn Learning a sondé par courriel environ 4 000 professionnels d’Amérique du Nord, d’Europe et d’Asie. Entre juillet 2017 et septembre 2017, 1 200 professionnels en développement des compétences, 400 gestionnaires des ressources humaines, 200 cadres et 2 200 apprenants (employés) ont été interrogés sur leur façon de s’adapter aux changements que le monde du travail connait.

Selon l’enquête, 5 tendances apparaissent :

  1. La formation pour les compétences générales (soft skills) est la priorité numéro un, tant pour les professionnels en développement des compétences, les gestionnaires des ressources humaines, les cadres que les employés.
  2. Il faut concilier les besoins d’aujourd’hui avec les défis et opportunités de demain. Les dirigeants d’entreprise craignent qu’on se concentre sur la formation des compétences requises maintenant au détriment des lacunes que nous connaîtrons demain.
  3. L’essor du numérique transforme le développement des talents. On doit s’appuyer sur des solutions d’apprentissage numérique pour répondre à des besoins d’apprentissage variés. 68 % des employés préfèrent être formés sur leur lieu de travail. 58 % des employés préfèrent avoir la possibilité d’apprendre à leur rythme. 49 % préfèrent apprendre lorsque le besoin se présente. Le « microlearning » et l’« apprentissage juste-à-temps » sont vus comme une tendance.
  4. Bien que ceux-ci déclarent (94 %) qu’ils travailleraient plus longtemps pour une entreprise qui investit dans le développement de leurs compétences, le défi premier reste à convaincre les employés de prendre le temps d’apprendre. L’enquête soulève qu’une solution est de les rejoindre sur des plateformes qu’ils utilisent déjà avec des messages qui correspondent à leurs besoins et à leurs aspirations professionnelles.
  5. La participation des gestionnaires est un élément essentiel pour accroître l’engagement des employés en matière d’apprentissage. 56 % des employés disent qu’ils passeraient plus de temps à apprendre si leur gestionnaire les guidait vers une formation spécifique pour acquérir ou améliorer leurs compétences.

En conclusion, l’enquête révèle également un consensus sur le fait que les programmes d’apprentissage et de développement des compétences sont un avantage nécessaire pour les employés.

Source : 2018 Workplace Learning Report | The Rise and Responsibility of Talent Development in the New Labor Market, LinkedIn Learning

Formation supérieure et continue dans la mire des MEDEA Awards 2019
Apprentissage et employabilité demain : impacts et enjeux des nouvelles technologies

Commentaires

  1. Ginette Thiffault a écrit

    Excellent article! Il reflète les tendances en formation continue

    Mais comment s’y prendre pour faire un programme d’apprentissage et de développement des compétences pour une petite et moyenne entreprise?

Exprimez-vous !

*