L’accès à l’information savante se monnaye désormais en données personnelles

Qui d’entre nous n’a pas été heureuse, heureux d’accéder gratuitement à un rapport, un article, un livre blanc trouvé en ligne et jugé important pour nos travaux, nos recherches?  Gratuitement!  Vraiment?  En fait, n’avons-nous pas eu à compléter un court formulaire avec notre nom, notre adresse de courrier électronique, notre profession, notre…  Et nous avons donné toutes ces informations pour accéder au précieux document.  Dans certains cas, il nous a fallu créer un compte.  Encore une fois, nous l’avons fait parce que, n’est-ce pas, le précieux document nous semble tellement désirable.

La professeure et bibliothécaire Lisa Janicke Hinchliffe se questionne sur cet accès monnayable en données personnelles. Elle reconnait que les entreprises (comme la maison d’édition Elsevier), détentrices du droit d’auteur, peuvent déterminer comment elles donnent accès à leurs écrits.  Cependant, elle se questionne sur ce que feront ces entreprises de toutes ces données amassées… Données qui permettent aux entreprises qui les demandent de nous suivre (data tracking), de faire des rapports (reporting) et même de les agréger à d’autres ensembles de données (aggregation with other datasets ) récoltées de la même manière.  En fait, elle se questionne sur le fait qu’il règne à l’heure actuelle un silence autour de cette pratique d’accès « gratuit ».  Pour elle, le véritable danger est le suivant :

With the strengthening publisher-based RA21 approach to authentication, the developing supercontinent of scholarly publishing, and the ever increasing trend to tracking and monetizing user data, as well as the silence on this topic in policy and contracts, personally, the question does not appear to me to be if public and open access publications will be pushed behind a datawall…but rather how quickly. (NDLR – notre emphase)

L’approche RA21 (pour Resource Access for the 21st Century) vise to align and simplify pathways to subscribed content across participating scientific platforms.  Le sujet est débattu présentement au sein des bibliothèques.

Source: Hinchliffe, Lisa Janicke.  From Paywall to DatawallThe Scholarly Kitchen.  11 octobre 2018.

Des étudiants parlent de tricherie sans complaisance
Un Français étudie à Columbia: choc des cultures

Exprimez-vous !

*