Cirt@ 2018 : rapport d’étonnement 1/2

En participant au dernier colloque CIRT@ (Communauté pour l’innovation et la recherche sur les technologies dans l’enseignement/apprentissage), j’ai notamment découvert l’existence d’Edteq, une jeune association qui regroupe plus d’une cinquantaine d’entreprises en technologies éducatives.

Edteq a reçu au printemps dernier près d’un million de dollars (925 000$ plus exactement) dans le cadre du Plan d’action numérique du Québec afin de promouvoir et développer des partenariats avec le milieu de l’enseignement. De par leur agilité et leur créativité, ces entreprises peuvent innover et développer des outils, des espaces d’apprentissage, des services adaptés au monde de l’éducation. 

N’est-ce pas Tony Bates qui mentionnait l’intérêt de faire se rencontrer les développeurs et les pédagogues, précisant de fait que la vitesse à laquelle évoluent les technologies rend la tâche ardue aux enseignants qui souhaitent utiliser les nouvelles technologies à des fins d’apprentissage. Entrepreneurs et professeurs ont donc intérêt à travailler ensemble pour que plus d’outils, d’applications, de plateformes soient développés en cohérence avec les besoins réels de formation.

Plusieurs des entreprises représentées par Edteq participaient au colloque. J’y ai entendu des développeurs et des enseignants parler des projets qu’ils ont réalisé ensemble. J’ai été très intéressée par la communication d’ÉducArt.

Créée et soutenue par le Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM), ÉducArt s’est donné comme mission de démocratiser l’art en l’intégrant aux autres disciplines scolaires. Plus de 17 projets sont actuellement menés sur cette plateforme. 

Les étudiants y explorent de grands chefs-d’oeuvre à travers différentes lorgnettes, que ce soit celle des mathématiques, de l’écologie, du français, etc. Ils sont ensuite invités à créer à leur tour une oeuvre qui alimentera l’événement de clôture, soit un vernissage au MBAM.

Les enseignants ne sont pas en reste puisqu’ils bénéficient, à même la plateforme, d’un centre de ressources pédagogiques qui leur fournit des fiches d’observation, des grilles d’analyse, des frises chronologiques, des vidéos, etc.

Bien que la plateforme s’adresse actuellement aux élèves du secondaire, des développements pour adapter les contenus à l’enseignement supérieur ont été annoncés par monsieur Thibault Zimmer, responsable des projets éducatifs au MBAM.

Sources :

Colloque CIRT@ (Communauté pour l’innovation et la recherche sur les technologies dans l’enseignement/apprentissage), Québec, 10-11 octobre 2018.

Gaulin, Francheska, «Pertinence de la réalité virtuelle en formation», L’Éveilleur, 23 août 2018.

Plusieurs collections de ressources éducatives libres (REL)

Exprimez-vous !

*