Des activités pédagogiques pour susciter la pensée critique chez les étudiants

Le Faculty Focus nous a habitués à un certain recyclage d’articles de bon aloi… mais là je me fais prendre par un article du 4 octobre 2018… dont j’avais déjà parlé en octobre 2016! Voir ma dépêche de l’époque: « Des pistes pour surmonter les difficultés inhérentes à l’enseignement de la pensée critique » (31 octobre 2016).

Vérification faite, une notice à la toute fin de la bibliographie mentionne que l’article récent a déjà fait l’objet d’une parution.  Indépendamment de ce que l’on peut penser de l’honnêteté (ou non) du procédé, il faut bien reconnaître que cet article est très riche puisque, avant de m’apercevoir du recyclage, j’en avais dégagé un résumé fort différent de celui de la première fois contenu…

Questions ouvertes à poser aux étudiants pour stimuler la pensée critique

  • Quelle est votre interprétation/analyse de ce passage/données/argument ?
  • Quelles sont vos raisons de favoriser cette interprétation/analyse ? Quelles sont vos preuves ?
  • Dans quelle mesure votre interprétation/analyse traite-t-elle bien les complexités du passage, des données ou de l’argument ?
  • Quelle est une autre interprétation/analyse du passage, des données ou de l’argument ? Il y en a d’autres ?
  • Quelles sont les implications de chaque interprétation/analyse ?
  • Examinons toutes les interprétations/analyses et évaluons-les. Dans quelle mesure les données probantes sont-elles solides pour chacune d’elles?
  • Dans quelle mesure représentez-vous honnêtement et impartialement les autres interprétations/analyses ? Avez-vous un intérêt direct dans une interprétation/analyse plutôt que dans une autre ?
  • Quels renseignements supplémentaires nous aideraient à préciser nos interprétations/analyses ?

[Traduit avec www.DeepL.com/Translator]

Actions pour favoriser l’émergence d’habiletés métacognitives

Après avoir tenté une réponse les étudiants doivent….

  1. expliquer comment ils sont parvenus à cette conclusion afin de développer une conscience métacognitive de leur processus de raisonnement et
  2. obtenir de la rétroaction à propos de leurs réponses, que ce soit de la part du professeur, d’un assistant d’enseignement, d’un autre expert ou de leurs pairs.  Cela leur permet d’affiner leur pensée.

Méthodes pédagogiques (actives) qui promeuvent la pensée critique :

  • des discussions en classe,
  • des débreffages de cas complexes,
  • des simulations,
  • des jeux de rôle,
  • des débats,
  • des controverses structurées,
  • la tenue d’un journal ciblé,
  • des laboratoires guidés par l’enquête,
  • des feuilles de travail pour l’apprentissage par découverte guidée (Process Oriented Guided Inquiry Learning ou POGIL))

Dans un autre article sur le même sujet (daté de 2011 celui-là), Maryellen Weimer apporte des points importants en lien avec le développement de la pensée critique, notamment le fait qu’il en existe de nombreuses définitions et que les professeurs et chargés de cours doivent prendre le temps de la définir et de l’enseigner:

« …We aren’t as purposeful as we should be in designing assignments that promote critical thinking, however we define it, and if we have come up with creative activities and assignments that are effective (meaning we have assessed how well they work), we don’t share those much beyond a few favorite colleagues.  […]

…We can’t leave the development of critical thinking skills to chance, hoping students will pick them up by virtue of being around folks who are good thinkers and who assign them logically coherent things to read. We must be clear about what we mean by critical thinking and purposeful in the activities and assignments we use to promote its development. » (Weimer, 2011)

Sources:

Nilson, Linda B., « Teaching Critical Thinking: Some Practical Points », Faculty Focus, 4 octobre 2018/ 24 octobre 2016

Weimer, Maryellen, « Teaching Critical Thinking: Are We Clear?« , Faculty Focus, 30 novembre 2011

Les compétences à développer pour se préparer à l'intelligence artificielle
Conditions de succès pour la mise en place d’un programme de formation en ligne asynchrone

Exprimez-vous !

*