Intégration des TIC et performance scolaire des étudiants

L’OCDE vient de faire paraître un rapport relatif à l’impact de l’intégration des technologies sur les résultats académiques des élèves de la génération des « natifs numériques ».  Dans le sommaire disponible sur le site web de l’organisme, certaines conclusions ne surprennent personne, à savoir que l’on observe un accès accru aux outils en classe et à domicile ainsi qu’une utilisation plus importante des contenus accessibles sur le Web.  Il existerait toujours une forte corrélation entre le niveau socio-économique des élèves et une utilisation des outils, mettant encore une fois en évidence la présence d’une fracture numérique (digital divide) importante, et ce malgré un accès plus important aux outils à l’école.

Ce constat met en lumière des divergences notées entre les résultats des élèves ayant accès aux technologies à l’école et à domicile et leur collègues qui n’ont pas d’ordinateur ou d’accès au réseau Internet à la maison et qui, par conséquent, n’ont pas l’opportunité de développer suffisamment les habiletés requises pour utiliser judicieusement ces ressources.  En prévision de l’arrivée prochaine de ces étudiants aux études supérieures, il faudra composer avec cette réalité et ne pas tomber dans le piège où l’on présume d’emblée que tous les étudiants seront tous également familiers et confortables avec les technologies.   Il serait peut-être prudent de prévoir dès maintenant la mise en place d’un système de prêt de matériel à domicile, telle que proposée par différents regroupements (notamment, le GISTIC dans son rapport remis à la vice-rectrice dans le cadre de la planification stratégique).

Classes du futur: 11 pièges à éviter
Stratégie nationale de formation à distance au Royaume-Uni: un modèle à suivre pour l'UdeS?

Exprimez-vous !

*