Réalité virtuelle et mémorisation: des résultats encourageants

Nous savions déjà (relire la dépêche de mon collègue JS Dubé publiée en 2015) que l’Université du Maryland planchait sur le potentiel de la réalité virtuelle (RV) dans l’apprentissage. Et voilà qu’en mai dernier, un article confirmait l’impact de la RV sur la rétention d’information.

Menée sur un petit échantillon de 40 personnes, l’étude consistait à faire vivre une activité d’apprentissage de type mnémotechnique à deux groupes témoins. Les résultats obtenus par le groupe témoin ayant réalisé l’activité dans un environnement virtuel a obtenu un taux de réussite 8,8% plus élevé que le second groupe qui devait exécuter l’activité dans un environnement dit « normal », c’est-à-dire avec un ordinateur de bureau et une souris. C’est un pourcentage considéré significatif et encourageant pour la suite des choses par les chercheurs.

By showing that virtual reality can help improve recall, it opens the door to further studies that look at the impact of VR-based training modules at all levels — from elementary school children learning astronomy to trauma residents acquiring the latest knowledge in lifesaving procedures. We believe the future of education and innovation will benefit greatly from the use of these new visual technologies.

Sources:

Dubé, Jean-Sébastien, «Le potentiel pédagogique de la réalité virtuelle exploré à l’Université du Maryland », L’Éveilleur, 18 décembre 2015.

Kelly, Rhea,«Study: people remember information better through VR», Campus Technology, 14 juin 2018.

 

Acclimater des étudiants : expérience de la première année en formation à distance
Des résistances étudiantes aux barrières chez les enseignants: les freins à l'innovation pédagogique

Exprimez-vous !

*