Prix d’excellence pour une professeure qui a inversé ses cours de méthodologie (UdeM)

Sur le site de nouvelles de l’Université de Montréal, Martin Lasalle brosse le portrait de Marie-Hélène Benoît-Otis jeune récipiendaire du prix d’excellence dans la catégorie enseignement.

Musicologue et professeure depuis 5 ans, Marie-Hélène Benoît-Otis s’est vu décernée cette reconnaissance grâce à plusieurs projets, dont celui de casse inversée pour ses cours de méthodologie.

«Plutôt que de présenter la matière par le biais de cours magistraux, je livre le contenu sous forme de chapitres écrits que les étudiants doivent lire avant chaque séance… Au début de chaque cours, les étudiants effectuent un minitest, après quoi le reste du temps est consacré à une série d’ateliers, de discussions et d’exercices, ce qui leur permet d’intégrer par l’action les notions théoriques.»

De cette expérience de classe inversée est né le livre «Lire, écouter, écrire: initiation à la recherche en musique à partir des méthodes des sciences humaines», rédigé avec Marie-Pier Leduc. C’est ce livre qui sert désormais de «bible» aux étudiants de ses cours inversés.

Et cette «allumeuse d’étoiles» n’a de cesse de faire briller ses étudiants, écoutez-la expliquez sa démarche pédagogique.

Source: Lasalle, Martin, «La classe inversée de Marie-Hélène Benoît-Otis: de la musique aux oreilles des étudiants», Nouvelles UdeM, 5 septembre 2018.

 

Pour que la technique du jigsaw ne soit plus un casse-tête
ProfiConf : pour des conférences en ligne simplifiées

Exprimez-vous !

*