Labster VR permet de faire vivre des travaux de laboratoire à distance

Google planche sur la réalité virtuelle (RV) depuis un certain temps déjà. Après avoir lancé Daydream (plateforme RV), Google Cardboard (lunettes RV à faire soi-même), Google Expeditions (expériences de RV), voilà que le géant annonce la sortie de Labster VR, une application disponible sur sa plateforme Daydream qui permet non pas de faire vivre des expériences virtuelles en laboratoire mais de faire vivre à des étudiants en ligne des expériences de laboratoire comme s’ils y étaient.

C’est grâce à un partenariat avec Labster, une compagnie de simulation de travaux pratiques et avec la collaboration de l’Université d’Arizona, qui «…sera la première à déployer cette solution dès cet automne…», que l’application a pu voir le jour.

Désormais, toutes les disciplines qui ont des volets pratiques exigeant des manipulations en laboratoire, telles que la biologie, l’écologie, la physiologie animale, pourront bénéficier de la réalité virtuelle et ce, même si les cours se donnent à distance.

Sur le site de Labster, on apprend que les universités Roskilde au Danemark, McMaster au Canada, San Antonio au Texas, Roger Williams au Rhode Island seront les prochaines à intégrer l’application. Certaines mèneront également des recherches sur l’utilisation de la réalité virtuelle en enseignement des sciences dans la formation supérieure.

Sources :

Bergounhoux, Julien, «Google virtualise les travaux pratiques en laboratoire pour améliorer l’apprentissage en ligne», L’usine digitale, 24 août 2018.

Homann, Maria, «Labster VR is here: experience our new VR simulations developed in partnership with Daydream by Google», blogue de Labster, 23 août 2018.

Horizon Report 2018: intelligence artificielle et apprentissage adaptatif d'ici trois ans?
L'impact des technologies sur les enseignants et les étudiants en 2018 : surtout du positif mais...

Exprimez-vous !

*