L’impact des technologies sur les enseignants et les étudiants en 2018 : surtout du positif mais…

Campus Technology a dévoilé plus tôt cette semaine les résultats d’un sondage mené auprès de 161 membres du corps professoral provenant de différentes universités américaines en lien avec l’impact des technologies sur leur travail.  Bien que la majorité considèrent que les technologies facilitent globalement leur travail au quotidien, plus de répondants rapportent qu’elles rendaient leur travail « plus difficile » ou « beaucoup plus difficile », une hausse de 17 % à 19 % depuis l’an dernier:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutefois, 83 % des répondants ont souligné que les technologies ont eu un impact extrêmement positif ou plutôt positif sur l’éducation, le même pourcentage obtenu relatif à l’impact sur l’apprentissage des étudiants.

Les réponses à certaines questions ouvertes ont aussi permis de mettre en lumière les préoccupations des enseignants en lien avec l’engouement des étudiants pour leurs appareils.  Ils soulignent notamment l’impact négatif sur les habiletés de lecture, l’usage exclusif de sources documentaires disponibles sur le web et le développement de la pensée critique chez les étudiants:

When we asked more open-ended questions about technology’s role in education, however, the responses we received revealed more nuance. « Using so much technology in learning is a double-edged sword, » noted one faculty member at a four-year public institution in Louisiana. « People can easily get addicted to their devices, and using technology can change the way the brain develops — not always in a good way. And even though we’re getting away from printed sources, students need to know how to use them. Not everything is on the internet; not everything on the internet is true. »

« Technology is accidentally increasing students’ weakness in reading and figuring things out (critical thinking). They confuse clicking with learning, » noted a community college faculty member in Texas. « I am pro-tech but as a servant, not a master. »

À lire!

Source: Kelly, Rhea. 1 in 5 Faculty Members Say Technology Makes Their Job Harder. Campus Technology, 22 août 2018.

L'évaluation de l'enseignement par les étudiants ne doit pas servir aux fins de promotion, tranche un arbitre
Cyberintimidation des enseignants du primaire et du secondaire: comparable à l'université?

Exprimez-vous !

*