Des plateformes en ligne assistées par l’intelligence artificielle

Un article publié par Le Figaro a attiré mon attention en lien avec le sujet en titre.  Je prends connaissance de différentes plateformes facilitant l’apprentissage des langues et la mise en ligne de formations diverses assistées par l’intelligence artificielle.

Une première plateforme, Lalilo, a été développée en collaboration avec les firmes Groupe Hachette et Knewton.  Elle offre aux élèves un assistant intelligent combinant des éléments de ludification ainsi qu’un apprentissage adaptatif et individualisé pour les accompagner à compléter des exercices de lecture et d’écriture autant sur des supports numériques que papier:

Lalilo est un outil numérique répondant à l’intention pédagogique d’un enseignement différencié, individualisé et autonome. Aux activités d’entraînement, de consolidation, d’imprégnation, d’évaluation et d’usage s’ajoutent un univers de compléments ouverts favorisant l’enrichissement culturel littéraire et environnemental, une découverte du monde. Afin d’éviter l’exclusive numérique et de favoriser les activités d’échange, de débats et d’apprentissage par le groupe, Lalilo présente également des propositions d’activités collectives et l’usage d’autres supports (livres, documents, papier,…).

Les capsules vidéo suivantes présentent sommairement l’interface de la plateforme.

Il est possible pour l’enseignant d’accéder à une console pour paramétrer ses activités et ajouter des élèves qui compléteront les exercices proposés.  L’enseignement en français et en anglais sont les deux principales options disponibles (d’autres langues seraient en voie d’y être ajoutées).  Les activités sont typées en fonction de différents niveaux: maternelle, CP, CE1 et CE2, Multi niveaux ou autre.  Une barre de progression permet de suivre graphiquement les apprentissages d’un groupe d’élèves tout au long de leur cheminement et de monitorer les progrès des individus dans les leçons référant notamment au principe alphabétique et à la phonologie.

Une seconde plateforme, Didask, vise plutôt des clientèles universitaire et corporative.  Son approche est axée sur l’intégration des résultats de recherche en sciences cognitives pour accompagner les formateurs voulant intégrer ses principes à leur enseignement.  Parmi les thématiques proposées, notons les exemples suivants qui font partie de l’offre de formations publiques:

Le produit est présenté sous forme d’arborescence d’activités conditionnelles, agrémentées de capsules vidéo et d’exercices (mises en situation, notamment) où des étapes doivent être complétées avant d’accéder aux suivantes.  Les étapes respectent les principes d’acquisition et de récupération, auxquels une série de 8 conditions doivent être associés pour assurer un « apprentissage durable ». Des rétroactions sont modulées en fonction des réponses données par l’apprenant.  Des questions différentes peuvent être proposées selon les choix effectués face aux différentes situations.

À découvrir!

Source: de Malet, Caroline. Comment l’intelligence artificielle pénètre le monde de l’éducation. Le Figaro, 16 avril 2018.

 

Un "hackathon" intelligence artificielle pour une éducation inclusive
La « montée de la fragilité » ou le mal-être des étudiants

Exprimez-vous !

*