Pour obtenir des travaux de qualité à l’ère de la recherche documentaire numérique : activité le 26 avril à l’Agora

Le numérique a changé la manière dont se fait la recherche documentaire.  Non seulement les documents écrits sont maintenant accessibles en ligne (google, google scholar, bases de données…) mais leur contenu est parfois médiatisé (vidéos, images, balado…)

Le numérique a changé la manière dont l’information est diffusée.  Si avant, les livres et les articles scientifiques constituaient les véhicules privilégiés, aujourd’hui de nouveaux véhicules assurent la diffusion : blogues, tweets, courriels, bulletins d’information…  L’information première est relayée, vulgarisée, agrégée, commentée, traitée par des tiers en ligne et sur des sites de médias sociaux…

Et que dire des sources d’information dont le contenu se construit collectivement, comme Wikipédia?

Avant on cherchait l’information, maintenant il est possible de recevoir des alertes sur des sujets précis.

Comment s’y retrouver?  Comment savoir ce qui est bon et moins bon, voire faux?

Sommes-nous, comme enseignants, en mesure d’accompagner nos étudiants dans cet océan d’information accessible dans diverses sources, sous diverses formes?  Pour qu’ils développent cet esprit critique que nous souhaitons voir transparaître dans leurs travaux universitaires?  Et dont ils auront tellement besoin pour réussir professionnellement?

C’est dans cette optique que le Service de soutien à la formation et le Service des bibliothèques et archives ont conçu une journée d’ateliers à l’intention des enseignantes et enseignants : Histoires de pêche : au-delà du réflexe Google Le jeudi 26 avril, de 8 h 30 à 16 h 30, à l’Agora du Carrefour de l’information.

Une journée ludique et instructive.  Une journée participative et réflexive.

Pour clore cette journée, la professeure Martine Peters (Université du Québec en Outaouais), chercheuse principale du projet de recherche*, présentera les résultats de l’enquête sur les stratégies de créacollage numérique, enquête à laquelle des étudiants de 1er cycle et des enseignants de l’Université de Sherbrooke ont participé.

Une journée à ne pas manquer pour toute enseignante, tout enseignant qui désire accompagner ses étudiants dans la recherche documentaire en vue de produire des travaux de qualité.

*             Projet de recherche soutenu financièrement par le CRSH.

Formation à l'entrepreneuriat: des gains moins tangibles, plus difficiles à évaluer
Les dix dernières années du monde universitaire international survolées

Exprimez-vous !

*