Les types de ressources numériques en éducation et leurs dépôts

La Vitrine technologie-éducation ntic.org propose des capsules en baladodiffusion depuis longtemps. La plus récente (clip Youtube 4mn04) fait la distinction entre deux types de ressources numériques libres pour l’éducation. En gros, les ressources dites libres sont des assemblages de contenus et activités numériques publiés par des institutions avec permission de les réutiliser dans des contextes non commerciaux (ex: MIT Open Courseware), utilisés directement par les apprenants en mode auto-didacte; alors que les ressources d’apprentissages sont de petites unités produites par des sources variées avec droits d’utilisation variables et que l’on peut assembler soi-même comme enseignant pour présenter à ses étudiants.

La capsule mentionne divers dépôts de ressources francophones. Certains Québécois : MuREA (orienté primaire, secondaire, formation professionnelle et formation des maîtres), Eurêka (de ntic.org, qualifié de pédago-dépôt par cet article), Paloma (du réseau des UQ, porté par le LICEF); d’autres européens : communauté ORI-OAI, educa.ch (Site suisse sur l’éducation), respel (site belge de ressources pédagogiques en ligne).

On mentionne que les enseignants ne sont généralement pas prêts à faire appel à ces dépôts et que les dépôts eux-même ont une durée de vie limitée (moyenne = 3 ans), liée à leur financement qui vient principalement de subventions de recherche. Seuls les dépôts à large échelle et bien financés vivent longtemps.

Enfin, il est question des normes en cours de préparation pour faciliter le partage et le référencement des ressources.

Dossier sur les e-portfolio sur un site suisse consacré à l'éducation
Introduction à la réalité augmentée « made in Quebec »

Exprimez-vous !

*