L’intelligence artificielle pour apprendre la musique?

La diversité des applications de l’intelligence artificielle (IA) en soutien à l’apprentissage ne cesse d’étonner.  La créativité humaine est encore considérée par plusieurs comme étant l’un des principaux éléments qui nous distingue de la machine, mais avec l’avènement d’algorithmes de plus en plus sophistiqués, il est maintenant possible pour l’intelligence artificielle d’exprimer sa propre créativité par la composition musicale autonome, ou par l’assistance à la formation de musiciens apprentis en complémentarité avec l’enseignant.  D’autres systèmes permettent aux apprenants d’expérimenter avec la production assistée.

Verra-t-on le jour où des étudiants seront formés par des tuteurs artificiels dans les universités?

C’est le sujet d’une expérimentation effectuée par un professeur de la Penn State University, qui a mis sur pied une salle de classe « intelligente » nommée First Class et qui a permis à ses étudiants de pratiquer avec des agents intelligents.  D’autres initiatives menées notamment par le University College of London, en partenariat avec l’entreprise Third Space Learning, ont intégré l’utilisation de tableaux blancs intelligents pour faciliter le suivi des apprentissages de la musique chez les étudiants.

Dans un récent rapport portant sur les applications de l’IA en éducation, le groupe Pearson prédisait que les systèmes intelligents pourront bientôt offrir une rétroaction contextualisée sur les progrès effectués par les étudiants qui suivent des formations en musique.  Les entreprises qui produisent les instruments et les logiciels permettant d’accompagner les étudiants peuvent maintenant croiser leurs services à des données et des services qui pourront diriger de façon autonome les performances des étudiants en classe ou à la maison.

Si les enseignants sont en mesure d’utiliser l’IA pour les assister dans leur travail, pourquoi ne pas les mettre également au service direct de leurs étudiants?

Source: Cadena, Enrique. AI could be the future maestro of music education. VentureBeat, 15 février 2018.

Offrir des MOOC, c’est (de plus en plus) payant!
Interne: HEC Montréal partenaire universitaire du projet SCALE.AI

Exprimez-vous !

*