Formation à distance dans les universités et collèges du Canada en chiffres

Le rapport intitulé Évolution de la formation à distance et de l’apprentissage en ligne publié en octobre 2017 fait l’état des lieux de la formation en ligne et à distance dans les universités et collèges du Canada. D’après ce rapport, la formation à distance et l’apprentissage en ligne sont sur la bonne voie et les inscriptions sont en hausse. Les établissements postsecondaires canadiens hors Québec offrent presque tous des cours à distances crédités.

De 2011 à 2016, le nombre d’universités canadiennes et de collèges canadiens offrant des cours à distance a augmenté de 11 %. Les inscriptions ont connu une augmentation de 10 % par année dans les universités et de 15% dans les collèges hors Québec. Toutefois, dans les cégeps, les inscriptions aux cours en ligne ont vu une légère baisse de 3 % depuis 2011.

Plusieurs domaines d’études sont offerts à distance tels que l’administration, l’éducation et la santé.

Tous les établissements ou presque ont recours à Internet pour soutenir la formation à distance. Un système de gestion de l’apprentissage (SGA)* et d’autres technologies telles que les conférences virtuelles et l’imprimé sont utilisés. Quant aux ressources éducatives libres (REL) et les manuels de cours en libre accès, ils sont relativement peu utilisés. En ce qui concerne les MOOC, moins de 20 % des établissements répondants en avaient offert durant les 12 derniers mois et ceux qui en offraient ne comptaient que quelques cours.

La formation à distance est très importante pour l’avenir de la majorité des établissements postsecondaires canadiens dans tous les secteurs et dans toutes les provinces. La plupart des établissements a mis en place une stratégie en matière de FAD ou élabore actuellement une telle stratégie en vue de développer l’apprentissage en ligne et l’apprentissage hybride. Vu sous cet angle, près de trois quarts des répondants considèrent la FAD comme une façon d’augmenter le nombre d’inscriptions.

S’engager en FAD compte plusieurs défis, notamment au niveau des ressources humaines :

« La majorité des établissements ont mentionné que le manque de ressources constituait une barrière importante à l’apprentissage en ligne. Près de la moitié considèrent le manque de personnel de soutien des technologies de formation spécialisées comme une barrière importante, et les deux tiers environ jugent que le manque de formation et la réticence des enseignants constituent des problèmes majeurs. Un peu plus d’un tiers des établissements font état d’un manque de soutien de la part du gouvernement, un problème relevé le moins souvent en Ontario, et le plus souvent au Québec. » (p. 3)

Source: Responsables du sondage national sur la formation à distance et l’apprentissage en ligne dans les établissements d’enseignement postsecondaire (2017). Évolution de la formation à distance et de l’apprentissage en ligne dans les universités et collèges du Canada : 2017.  Vancouver (Colombie-Britannique), Canada.

* Système de gestion de l’apprentissage (SGA): traduction assez littérale de LMS (Learning Management Systems) dans le reste du Canada.  Au Québec, on dit plutôt Environnement numérique d’apprentissage (ENA).

Cinq étudiants français inscrits dans les universités québécoises racontent leur expérience
6 qualités d'un espace de classe conçu pour favoriser l'apprentissage inversé

Exprimez-vous !

*