MOOC: les étudiants voudraient une liberté « encadrée »

Bien que le MOOC offre la liberté et la flexibilité de consultation des cours gratuits données par de grandes institutions, la plupart des participants désirent plutôt une liberté dans un cadre précis. En effet, ils aimeraient avoir les informations sur les échéances, les lieux où déposer les travaux, être suivis par un tuteur et avoir des rétroactions sur leur travail. Toutefois, cela ne peut se faire dans un cours gratuit.

Voici les cinq niveaux d’expertise des apprenants dans d’un MOOC selon la professeure australienne Sandra Mulligan:

  1. lecteur – voit le MOOC comme un manuel,
  2. consommateur d’instruction – le MOOC est un tuteur,
  3. producteur d’apprentissage autorégulé – le MOOC est un tuteur avec un groupe de soutien d’usagers,
  4. apprenant collaborateur – le MOOC se veut un environnement d’apprentissage collaboratif,
  5. enseignant réciproque – le MOOC comme un environnement d’apprentissage réciproque et redistribué.

Référence :  Roberge, Alexandre, « Les apprenants de MOOC désirent-ils être libres?« , Thot Cursus, 15 octobre 2017

Les services Office Mix fermeront le 1er mai 2018
Intervenir auprès des Premières Nations : la formation interdisciplinaire de l’UBC

Exprimez-vous !

*