L’intelligence artificielle et la réalité virtuelle au service de la personnalisation de l’éducation supérieure

Une nouvelle suggérée par ma collègue Sonia Morin: après la démocratisation de l’accès à la FAD facilitée par les plateformes soutenant l’apprentissage en ligne, l’intelligence artificielle (IA) ainsi que les réalité virtuelle (RV) et augmentée (RA) viendront jouer un rôle majeur dans l’enseignement supérieur au cours des 20 prochaines années.

Selon les propos de spécialistes recueillis dans un rapport produit par le géant du logiciel éducatif Blackboard (éditeur de l’environnement numérique d’apprentissage commercial du même nom), les mégadonnées, la robotique ainsi que la RV et la RA offrirons un soutien personnalisé auprès des apprenants.  L’analyse des données permettant déjà d’identifier les étudiants en difficulté, le développement d’outils s’appuyant sur l’IA est en voie de se positionner pour soutenir l’enseignant voulant intervenir plus rapidement et efficacement auprès de ces derniers (par exemple, en leur proposant aux bons moments des exercices spécialement adaptés pour compléter une étape partiellement maîtrisée par l’étudiant).

L’aspect prédictif des outils d’IA ainsi que l’immersion qu’apportent la RV et la RA promettent d’offrir un apprentissage plus personnalisé et « plus vivant » pour l’étudiant.  Pensons seulement aux possibilités d’assistance de la part d’experts durant un laboratoire, où l’étudiant est mis en action mais peut compter sur une aide « juste à temps ».  Une stratégie à explorer pour promouvoir la réussite étudiante?

Sources:

Labriet-Gross, Hélène. Intelligence artificielle et réalité virtuelle, le visage de l’éducation dans vingt ans. EducPros.fr, 4 octobre 2017.

Future Forward: The Next Twenty Years of Higher Education. fichier PDF (44 pages, 1.7Mo), Blackboard, 2017.

Un nouveau centre de recherche en intelligence artificielle (IA) à Montréal
Triche : quand on aime ou pas son cours

Exprimez-vous !

*