Les sciences humaines à la rescousse de l’intelligence artificielle?

Une entrevue accordée par le professeur Andrew Piper plus tôt cet été au journal McGill Reporter a attiré mon attention.  Ses propos sur l’intégration de l’intelligence artificielle (IA) aux sciences humaines me semblent particulièrement d’intérêt.  Il se questionne sur la manière dont les chercheurs et développeurs doivent aborder le problème des biais introduits dans leurs travaux de développement d’algorithmes servant au fonctionnement de ces systèmes émergents (sujet que nous avions déjà abordé dans un article précédent).  Piper souligne que l’un de ses objectifs est de faire en sorte que l’intérêt pour l’IA dépasse les frontières des sciences de l’informatique et devienne réellement interdisciplinaire, de façon à trouver des solutions à ce problème:

One of my goals is to see this become more interdisciplinary, not just between computer science and the humanities, but more general across the humanities. It’s a shared platform for a shared problem, and it’s really interesting to talk to political science majors about how they analyze parliamentary transcripts, and the types of questions they ask about voter behaviour, or belief systems, which are expressed through language. In the same way we think about novels and authorial creativity, it’s being expressed through language. The underlying models and the questions you can bring are very similar, and it lends itself to more cross-talk.

Rappelons que l’Université McGill avait organisé en juin dernier un événement afin de présenter les travaux de femmes qui s’intéressent au domaine de l’IA. L’événement voulait favoriser les échanges et la création de collaborations autour de différents projets en lien avec l’IA, avec une emphase particulière sur la caractère multidisciplinaire des travaux de recherche sur le sujet.

Sources:

Heller, Lauren Jane. Digging into data: Toward a new understanding of the Arts. McGill Reporter, 19 juillet 2017.

AI Summer Lab for women: Sisters are doing it for themselves, McGill Reporter, 15 juin 2017.

Montrer plutôt que d'en parler grâce à la réalité virtuelle (Université de Sydney)
L’innovation pédagogique française primée

Exprimez-vous !

*