Pédagogique Technologique

Google : un détecteur de plagiat souvent suffisant

Jonathan Bailey, dans son article du 9 février 2010 publié sur le site PlagiarismToday, donne cinq raisons justifiant l’utilisation de Google comme détecteur de plagiat :

  1. L’analyse par un humain est meilleure que l’analyse par un logiciel de détection.
  2. Google est rapide, accessible et gratuit.
  3. Google est précis et à jour.
  4. Google est la plus grande base de données existante.
  5. Google est facile à utiliser.

Bon prince, l’auteur reconnaît que Google a des limites :

  1. Google ne fait que donner des résultats, sans les organiser.
  2. Google n’a pas accès à certaines bases de données spécialisées.
  3. Google ne fait pas d’analyse du contenu copié.

En conclusion, Google est efficace pour une première vérification en cas  de doute.  Pour lire l’article au complet : « 5 reasons Google is My Primary Plagiarism Checker ».

Compétence rédactionnelle : imiter sans plagier
pearltrees : le partage de signets dans une nouvelle formule

À propos de l'auteur

Sonia Morin

Sonia Morin

1 commentaire

Laisser un commentaire

eget commodo nec mattis quis, libero.