L’intérêt des jeunes pour des messages courts et les contenus visuels va croissant

Les dernières statistiques NetTendances du CEFRIO confirment que l’intérêt des jeunes adultes pour la vidéo, les images et les messages courts ne s’en ira pas; au contraire, il va croissant.

« Les 18 à 34 ans – Ce segment de la population raffole des appareils mobiles
Ils sont 81 % à détenir un téléphone intelligent, 51 % une tablette électronique et 5 % une montre intelligente. De plus, ils utilisent davantage (71 %) les messages textes (SMS) pour communiquer avec leur famille et amis. Ils ont aussi réalisé au moins un achat en ligne au cours de la dernière année dans une plus grande proportion (76 %) que les autres groupes d’âges. » (CEFRIO, 2017)

Parmi d’autres renseignements d’intérêt, notons:

  • 97 % des jeunes adultes utilisent Internet au moins une fois par semaine.
  • 74 % (81 % chez les femmes) consultent du contenu sur les réseaux sociaux au moins une fois par semaine.
  • 62 % (71 % chez les femmes) partagent du contenus sur les réseaux sociaux au moins une fois par semaine.
  • 24 % (31 % chez les femmes) créent du contenu qu’ils partagent sur les réseaux sociaux au moins une fois par semaine.
  • 62 % estiment leur niveau d’habileté avec Internet « élevé ».
  • 84 % trouvent l’information journalistique sur Internet, dont 60 % par le biais des réseaux sociaux.
  • 89 % utilisent Internet pour regarder, télécharger ou déposer des vidéos, films, émissions.
  • 60 % ont déjà branché leur téléviseur à un appareil afin d’accéder à du contenu Internet.

Par comparaison, en 2009 90 % des 18-34 ans avaient utilisé Internet dans les jours précédents l’enquête (CEFRIO, 2014).

En 2014, chez les 18 à 34 ans…

  • 78 % avaient un téléphone cellulaire et 46 % une tablette.
  • 68 % communiquaient par textos.
  • 61 % avaient branché leur téléviseur sur Internet.
  • 96 % utilisaient les réseaux sociaux, notamment Facebook à 86,5 % et YouTube à 92,2%.
  • 40 % utilisaient Internet pour s’informer des nouvelles et de l’actualité. (CEFRIO, 2014).

Et la génération qui la suit se dirige vers une communication encore plus instantanée et visuelle:

« «On voit les ados et jeunes adultes migrer vers Snapchat et Instagram. Les deux plateformes ont du succès auprès d’eux car elles sont davantage en phase avec leur façon de communiquer, c’est-à-dire avec des contenus visuels», explique l’analyste Oscar Orozco, cité dans l’étude.  […] Résultat, «pour la première fois» cette année, eMarketer s’attend à ce que les ados et jeunes adultes (12-24 ans) soient plus nombreux sur Snapchat que sur Facebook ou Instagram. » (AFP, 2017)

Pour Facebook, le recul chez les 12-17 ans s’accélère: de 1,2 % en 2016, il passe à 3,4 %.

Sources:

Agence France-Presse, « Les jeunes Américains se détournent de Facebook pour Instagram et Snapchat », La presse.ca, 22 août 2017

CEFRIO, « Fiche génération Y (18-34 ans) », NetTendances 2016

CEFRIO, « Fiche génération Y (18-34 ans)», NetTendances 2014

CEFRIO, « Profil numérique des Québécois selon différents groupes d’âges » (article), site du CEFRIO, 24 août 2017

 

 

Intelligence artificielle: un partenariat qui fait jaser, Prise 2
Découvrir l'histoire ou imaginer l'avenir avec des bornes de réalité virtuelle

Exprimez-vous !

*