Devrait-il y avoir un embargo sur la publication d’articles scientifiques rédigés par les étudiants?

Les publications scientifiques font partie des éléments pris en considération pour l’obtention d’un poste de professeur ou la promotion à l’intérieur de la carrière académique pour un poste de professeur et ce, dans la majorité des disciplines.  Doctorants, postdoctorants et jeunes chercheurs sont en compétition pour l’acceptation de leurs articles.  Faut-il dès lors s’étonner que le volume d’articles soumis à des revues savantes ait explosé, entraînant du coup une pression sur les évaluateurs (reviewers) ?

La situation est telle que certains professeurs en sont arrivés à proposer aux revues scientifiques [lesquelles? nous resterons attentifs…] de mettre en place un embargo sur les articles rédigés par des étudiants aux études supérieures afin de laisser de la marge aux professeurs, jeunes et moins jeunes.

Article dérangeant, s’il en est un.  Votre avis?

Source – Flaherty, Colleen.  Should Grad Students Publish?  Inside Higher Ed.  23 août 2017.

L'intégrité en recherche dans La Presse
Entrevue avec François Taddei sur la société apprenante

Commentaires

  1. Marc Couture a écrit:

    Je suis d’accord avec les propos de Karen Kelski. Il me semble que la qualité des soumissions devrait primer sur le nombre d’articles reçus, comme l’indique d’ailleurs l’auteur un peu plus loin dans l’article en question…

Exprimez-vous !

*