Grande-Bretagne: 50 % des étudiants ne se sentent pas bien préparés à un emploi numérique

Il y a longtemps que nous n’avions pas pris de nouvelles de Jisc, une compagnie à but non lucratif qui est la nouvelle incarnation de l’ancien Joint Information Systems Committee, un organisme gouvernemental britannique, dont les travaux sont toujours extrêmement pertinents.  Son financement provient toujours d’organismes gouvernementaux et d’institutions d’enseignement, mais il semble qu’il s’agisse désormais d’un organisme indépendant.  Leur dernière publication démontre que la qualité du travail est toujours au rendez-vous:

Newman, Tabetha et Helen Beetham, Student digital experience tracker 2017: the voice of 22,000 UK learners, Jisc, juin 2017, 38 p.

Il s’agit des premiers résultats d’un « coup de sonde » (qui se voudra annuel) lancé dans 74 institutions, dont 29 universités et 35 collèges.  Le tracker est un sondage de 19 à 70 questions, selon les versions, avec d’excellents taux de réponses (36,3 % dans les universités et 54,3 % dans les collèges).

Dans les conclusions, on y mentionne notamment qu’alors qu’une majorité d’étudiants britanniques en enseignement supérieure et en formation continue s’attend à ce que le numérique soit important dans leur vie professionnelle, la moitié seulement estime que l’enseignement supérieur les prépare adéquatement pour cette utilisation sur le marché du travail.

The use of digital activities within courses is not as prevalent as we might expect. This suggests that the full benefits of technology to support learning are yet to be realised, with technology more commonly used for convenience rather to support more effective pedagogy. »

Finally, the results raises questions about the level of digital skills awareness within both the higher and further education sectors. 80% of HE learners and 63% of FE feel that digital skills will be important in their chosen career, but only 50% agree that their course prepares them well for the digital workplace, raising questions about the provision and/or signposting of services to student which support the development of digital skills and capabilities. (Newman et Beetham, 2017, p.5, notre emphase)

D’autres statistiques révélatrices…  Alors qu’un bon nombre d’étudiants se montrent satisfaits de l’accès sans fil, de l’accès à du matériel de cours en ligne ou à des ordinateurs au besoin sur les campus, trois chiffres peuvent laisser songeur:

  • 65.5% estiment qu’ils ont accès de la formation et à du soutien numérique quand ils en ont besoin;
  • 31% considèrent qu’ils sont impliqués dans les décisions qui concernent les services numériques dans leurs institutions;
  • 35% estiment qu’ils savent où et comment sont entreposées leurs données personnelles.

Sources:

Jisc, « Higher education students not prepared for digital workplace« , News, 20 juin 2017

Newman, Tabetha et Helen Beetham, Student digital experience tracker 2017: the voice of 22,000 UK learners, Jisc, juin 2017, 38 p.

DeTao Masters Academy de Shanghai: une entreprise privée qui associe des maîtres internationaux aux universités chinoises
Interne: Des recommandations pour profiter du plein potentiel des universités montréalaises

Exprimez-vous !

*