L’inspirant «Knight Lab» de l’Université Northwestern

Dans un récent billet à propos de Juxtapose (un outil facilitant la dynamisation de photos), je vous indiquais que cette application était née, comme quelques autres, au «Knight Lab» de l’Université Northwestern.

Ce laboratoire, issu du Département de journalisme de l’université, est en fait un espace d’innovation où toute une communauté – professeurs-chercheurs, étudiants, professionnels – s’active à rechercher et développer des solutions ouvertes et novatrices en termes d’écriture numérique.

À titre d’exemple, TimeLine, leur application la plus populaire, a jusqu’à ce jour été utilisée par plus de 250 000 personnes pour raconter des histoires qui sont ensuite partagées à des centaines de millions d’autres et ce, dans une soixantaine de langues différentes.

«The Lab provides an open, collaborative environnement for interdisciplinary exploration and conversation, where students and professionals learn together and from one another.»

Autre particularité du «Knight Lab», son volet «Class» qui permet à tous les étudiants de l’université de joindre la communauté en échange de crédits académiques.

Chaque session, des équipes sont constituées autour de problématiques réelles à résoudre (partage de données, réalité virtuelle, podcasting, tournage 360 degrés…). Cette démarche combine à la fois la recherche terrain, l’expérimentation, la conception, la construction itérative, l’analyse critique et les nouvelles technologies.

Le «Knight Lab» semble être un lieu stimulant en termes de partage, de coopération, de multidisciplinarité, de création, d’innovation, d’apprentissage, etc. Un exemple à suivre pour le prochain Studio de création de notre Faculté de génie?

Impacts de l'intelligence artificielle sur les professions: la formation universitaire s'adapte-t-elle?
Interne: Nouvel investissement majeur en intelligence artificielle à Montréal: Element AI

Exprimez-vous !

*