La multipotentialité et la recherche : quel rapport?

Les deux organisateurs de la Journée internationale des jeunes chercheurs (JIJC), Jérémy Filet et Lisa Jeanson, ont rédigé un article qui fait état du décloisonnement de la recherche en France en abordant la question du point de vue des jeunes chercheurs qui peinent à trouver leur place en recherche. Ces jeunes chercheurs nés dans l’ère du numérique semblent bien décidés à ne pas vouloir se cantonner à une discipline, une spécialisation. Ils préfèrent les associer, faire de la recherche trans-, multi-, pluri-, inter- disciplinaire. On leur accole même l’étiquette « multipotentiel », qui, jusqu’à tout récemment, renvoyait essentiellement à des surdoués.  Selon Wikipédia, [l]a multipotentialité est un terme éducatif et psychologique qui se réfère à la capacité et à la préférence d’une personne d’exceller dans deux ou plus de deux champs différents. Il peut également se référer à une personne dont les intérêts s’étendent sur plusieurs domaines, plutôt que d’être fort dans un seul. On parle ici d’un trait de caractère intrinsèque à une personne : elle excelle dans plusieurs domaines. Avec le numérique, ce n’est pas tant que la personne excelle dans plusieurs domaines, c’est qu’elle est confrontée à tellement de domaines potentiellement intéressants qu’elle ne sait plus lequel ou lesquels choisir. La multipotentialité est alors à l’extérieur de la personne : elle est extrinsèque.

Comme le disent les auteurs de l’article à propos des jeunes chercheurs en devenir :

[l]es doctorants du XXIe siècle, premières générations de digital natives, sont tombés dans la Toile quand ils étaient petits et refusent les étiquettes. Peut-être est-ce parce qu’ils saisissent toute la richesse de la pensée collective, tout en en mesurant les dangers ? Contrairement à ses prédécesseurs, le jeune chercheur aujourd’hui, n’a plus envie de choisir entre telle ou telle spécialité, entre telle ou telle méthodologie, entre tel ou tel pays. Il les veut tous. 

La recherche d’aujourd’hui peut-être encore être délimitée par les disciplines alors que la réalité se complexifie?  Que, depuis plusieurs années, les frontières entre les disciplines tendent à s’effacer au profit de nouveaux champs de recherche devenus nécessaires pour appréhender cette complexité qui caractérise notre monde actuel?  L’article utilise le terme de « recherche augmentée ».  Un beau clin d’oeil à la réalité augmentée.

Si l’interdisciplinarité était le thème de la Journée internationale des jeunes chercheurs (JIJC) de 2016, le thème de la JIJC de 2017 sera Quelles questions pour quelles recherches ? Les sciences humaines et sociales au carrefour des disciplines.  Elle se tiendra le vendredi 16 juin 2017 à l’Université de Lorraine, à Metz (France).  L’événement est sur Facebook : https://www.facebook.com/events/1122093461252136/

 

Source –

Filet, Jérémy et Jeanson, Lisa.  Quand je serai grand, je voudrais être chercheurThe Conversation.  19 avril 2017.  Repris par l’étudiant le 26 avril 2017.

Plagiat : ne pas plagier n’équivaut pas à remettre un travail honnête
Un livre qui présente une perspective internationale sur l'apprentissage créatif (Creative Learning)

Exprimez-vous !

*