Apprentissage dans les nuages: une tendance à suivre?

En novembre 2009, la multi-nationale IBM annonçait la mise en disponibilité d’applications et de ressources collaboratives à l’intention des enseignants voulant utiliser leurs produits en soutien à la formation de leurs étudiants.  Campus Technology rapporte une mise à jour de cette offre afin d’y inclure des outils accessibles à distance facilitant la conception et la réutilisation d’activités de formation liées étroitement aux habiletés recherchées par les entreprises exploitant les produits d’IBM.  Intitulé « IBM Academic Initiative« , le service permet aux responsables des formations d’y trouver des contenus de cours, de télécharger des versions gratuites de logiciels commerciaux et d’accéder gratuitement à des ressources matérielles en ligne permettant aux étudiants de tester leurs habiletés à gérer ces ressources comme s’ils y avaient directement accès (par la virtualisation).

Ce genre d’initiative prend son envol grâce aux avancées de l’accès à distance et au partage de ressources dans les nuages (« cloud computing« ).  Dans un contexte de rareté des ressources et d’efforts de rationalisation, serait-ce un modèle à suivre pour maximiser l’accès à diverses ressources partagées par nos différentes clientèles internes?  Ceci se fait déjà dans certains départements (notamment en informatique), mais aussi dans certaines facultés (dont la Faculté d’éducation).  Il est possible d’imaginer ce même scénario dans d’autres contextes: simulations, accès à des logiciels commerciaux à distance, etc.  À surveiller!

Du plagiat dans des discours
Apprivoiser les papillons pour savoir présenter

Exprimez-vous !

*