Cycles supérieurs

Quelle est la longueur idéale pour un mémoire? Et une thèse?

Il n’y a pas vraiment de bonne réponse à la question en titre.

Jean-Hugues Roy, professeur à l’École des médias de l’UQAM, a amassé un échantillon de de plus de 55 000 documents – environ 40 000 mémoires et 15 000 thèses réalisés au Québec depuis 25 ans.  Ont été exclus de cet échantillon les thèses et les mémoires de recherche-création qui ne comptaient que quelques pages – accompagnés d’œuvres d’art, par exemple –, ainsi que les mémoires rédigés sous forme d’articles ou les essais doctoraux, trop courts pour être comparés à l’ensemble, mais ont été conservés les documents très longs qui contenaient de volumineuses annexes, lesquelles font partie intégrante de la thèse ou du mémoire.

Quelques chiffres

  Mémoires Thèses
N moyen de pages 133,3 251,3
Maximum 744  en gestion des petites et moyennes organisations (UQAC) 1578  en didactique (UdeM)
Minimum 19 en mathématiques (Concordia) 46 en mathématiques (UdeS)

Une tendance : les titres s’allongent.  Le record appartient à une thèse en psychologie de l’Université Laval : 378 caractères!

Le titre en question : «Stress maternel prénatal et développement précoce : données de naissance, attention et sécrétion cortisolaire à trois mois. Association entre le stress maternel prénatal, l’âge gestationnel et le poids de naissance du bébé : une analyse d’études prospectives. Association entre le stress maternel prénatal, l’attention/éveil et la sécrétion cortisolaire de l’enfant à trois mois»

La longueur des mémoires et des thèses varie selon les domaines :

  Mémoires Thèses
·     Les plus longs Management et gestion Droit
·     Les plus courts Finance Mathématiques

Anecdote : la plus courte thèse répertoriée : 9 pages au MIT en 1966

Le professeur Roy enseigne les rudiments de l’extraction de données et du traitement des bases de données dans la formation en journalisme.

 

Source –

Caza, Pierre-Étienne.  Les Uqamiens les plus prolixes.  Actualités UQAM.  17 janvier 2017.

Un MOOC français sur la carrière de chercheur à l’intention des doctorants
Un DESS en administration scolaire en Gaspésie

À propos de l'auteur

Sonia Morin

Sonia Morin

Sonia Morin est linguiste de formation et se passionne, entre autres choses, pour les études supérieures, la pédagogie universitaire, l’intégrité et les littératies numériques. Elle aime explorer les angles morts et remettre en question les évidences. Elle est convaincue que le 21e siècle sera éthique ou ne sera pas.

Laisser un commentaire